Nutrition ou diététique, quelle différence ?

Rédigé par Emma, le 27 Sep 2012, à 15 h 01 min
Nutrition ou diététique, quelle différence ?


Nutrition et diététique : quelle différence ? Ils sont employés souvent à tort et à travers, souvent l’un à la place de l’autre. Mais que signifient vraiment les mots « nutrition » et « diététique » ?

Diététique = diète ?

Le mot diététique est souvent associé à la « diète ». Or diète est un mot de … médecine (du latin médical dioeta) ! Il n’a pas d’autre sens que médicaux : il désigne soit « un régime alimentaire prescrit par un médecin », ou bien « l’abstention momentanée, plus ou moins complète de certains aliments, sur prescription médicale » (d’après le Robert). Du coup, le mot « diététique », est presque toujours rattaché au mot « régime », donc associé à des contraintes et aux maladies. Or ce n’est qu’un seul des sens de « diététique ».

Diététique = règles de l’équilibre alimentaire, liée au bien-être

L’autre sens  – pourtant courant ! – du mot diététique désigne « l’ensemble des règles à suivre pour une alimentation bien équilibrée » (d’après le Robert). Ces règles sont des règles d’hygiène alimentaire. Leur objectif est de permettre le maintien du meilleur niveau de santé.

Ici donc, pas question de maladie, mais de bien-être et de bonne santé  ! L’hygiène alimentaire passe par la connaissance :

  • des aliments : leur composition, leur rôle (c’est ce qu’on appelle la sitiologie, la science des aliments), mais aussi leur préparation, pour les utiliser au mieux de leur richesses nutritives.
  • des apports caloriques,
  • des rations alimentaires adaptées à chacun selon son sexe et son âge.
  • des coutumes alimentaires locales.

La diététique, une science ?


C’est en cela que l’on peut dire que la diététique est une science, liée au bien-être, mais aussi aux pratiques culturelles et sportives. Le philosophe grec Hippocrate, dans son traité L’ancienne médecine, l’incluait dans l’hygiène générale, avec la pratique régulière du sport, pour en faire un véritable art de vivre.

En diététique, on parle d’aliments (pain, carotte, huile, laitages, etc.), pas de nutriments (voir page suivante) !

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...

Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

Chargement
Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

Informations personnelles

Total du don : 5.00€

En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !


Découvrez tous mes conseils nutrition et diététique pour une alimentation plus saine au quotidien

3 commentaires Donnez votre avis
  1. Panaget a raison! C’est bien de devenir nutritionniste et diététicien pour bien analyser le métabolisme et observer les carences et les besoins particuliers aux pathologies de nos patients,et surtout tout en respectant les régles d’hygiène alimentaire pourqu’il n’est puisse pas encore engendrer d’autres maladies!

  2. C pour cela que les diététiciens sont devenus diététiciens nutritionnistes parceque on ne fait pas que de la diététique on analyse aussi le métabolisme et on observes les carences et les besoins particuliers aux pathologies de nos patients!
    Diet exprime tellement régime que je préfère dire que je fais de la nutrition!…”Bon aliments” –> Des nutriments et des oligo-éléments dans leur composition!

  3. Il manque un troisième terme, la gastronomie qui n’est pas nécessairement incompatible avec la diététique et avec la nutrition?. C’est même un challenge de combiner les trois ! Et surtout un plaisir dans l’assiette!
    Au temps des fast – food, réinventions la cuisine.

Moi aussi je donne mon avis