Nucléaire : Les doutes des écolos

Quand Hugh Montefiore, une figure des Amis de la Terre, avait déclaré "Je suis arrivé à la conclusion que la solution au réchauffement climatique consiste à utiliser davantage d’énergie nucléaire", beaucoup d’organisations écologistes avaient protesté. Reste qu’aujourd’hui les opinions sont plus nuancées.

Les écolo se convertissent au nucléaire

Patrick Moore, le co-fondateur de Greenpeace, a quitté l’organisation après s’être converti au nucléaire. James Lovelock, inventeur de la notion de Gaïa, est lui aussi favorable à l’énergie atomique. Beaucoup d’écologistes seraient prêts à soutenir l’atome si 4 problèmes étaient mieux traités :

  • le renforcement de la sécurité,
  • l’interdiction du recyclage pour éviter la prolifération militaire,
  • une meilleure qualité et sécurité du stockages des déchets radioactifs,
  • Des procédés d’extraction de l’uranium moins polluants.

Energie nucléaire

Lire également