Noix de lavage, exploitation des pays pauvres ?

Voici la première réponse aux questions portant sur les noix de lavage.

Utiliser des noix de lavage favorise-t-il l’exploitation des pays du sud ?

En un mot, non. Pour l’instant la culture des noix de lavage en Inde et au Népal n’est pas encore organisée en grandes exploitations industrielles qui auraient les mêmes inconvénients que les cultures de l’huile de palme ou de canne à sucre par exemple.

  • Les noix de lavage sont récoltées sur des arbres à savon Sapindus mukorossi qui donnent de 200 à 1 500 kg de noix.
  • Ces noix de lavage sont payées aux tarifs locaux très bas (largement moins d’un euro) puis passent par des grossistes et finissent à environ 13 euros le kilo.

Cela ressemble au parcours économique de bien des produits agricoles provenant des pays pauvres.  Seul le commerce équitable certifié permettra de faire mieux pour les producteurs locaux, qui pour l’instant trouvent un débouché croissant dans les noix de lavage.

La culture de la noix de lavage, proche du commerce équitable ?

On ne peut pas l’affirmer car ces produits ne bénéficient pas encore des labels du  commerce équitable. Nous avons encore peu d’informations sur les conditions de production des noix de lavage.

Cependant nous savons que les arbres à savon qui produisent les noix de lavage sont souvent cultivés par des petites familles. Il n’y a pas de phénomène d’exploitation massive des salariés par des multinationales et donc acheter des noix de lavage aide des paysans indiens ou népalais et aide à réduire les inégalités nord-sud.

noix de lavage

    Il reste à suivre avec attention l’évolution de la filière des noix de lavage au succès récent. Le consommateur doit donc vérifier par lui-même quel distributeur respecte l’environnement et les règles du commerce équitable. Car vous trouverez désormais des noix de lavage dans la plupart des boutiques bio et sur de nombreux sites de vente, mais à des prix au kg très variables et dont les modes de production ne sont pas précisées…

    Pour ce qui est des noix de lavage dans la boutique consoGlobe, nous avons eu la certification par Karawan que les conditions de production et de rétribution des ouvriers agricoles respectaient les principes du commerce équitable :

    • “Karawan ne se contente pas d’exploiter les filons, mais nous cherchons bel et bien à construire des relations durable et en toute intelligence avec nos fournisseurs et de veiller à ce que nos produits, et ceux qui les produisent soient intégré dans une démarche de développement durable“. Rémi Dalant-Welcomme, Karawan

    Ainsi la vente de ces noix de lavage, provenant de l’état de l’Himachal Pradesh (nord de l’Inde), assure un meilleur niveau de vie des récolteurs, avec des salaires plus élevés de 45 % que les salaires minimaux indiqués par le gouvernement indiens. De même, Karawan est en train de mettre en place un projet de soutien aux écoles d’ Himachal Pradesh avec sa coopérative – distributeur, qui, grâce aux noix achetées par Karawan, fournira des livres, des vêtements et une aide financière afin que ces enfants défavorisés puissent poursuivre leurs études.

      noix de lavage

      Pourquoi on ne produit pas de noix de lavage en Europe ?

      Les noix de lavage indiennes contiennent une proportion de saponine (de 15 à 30 %) bien plus importante que n’importe quelle autre plante.

      En Europe, les plantes qui contiennent de la saponine, comme les marrons, les épinards ou la saponnaire, contiennent trop peu de saponine pour être vraiment exploitable.

      Récolter la noix de lavage est bien plus facile pour les paysans indiens que de tenter de les cultiver dans notre jardin.

      >> Retour aux Questions Réponses sur les noix de lavage >>

      Egalement sur ConsoGlobe :