Noël. Préférons les cartes de voeux écolo !

Noël. Préférons les cartes de voeux écolo !

Article de nov. 2009,  mis à jour le 06/01/2012

Comme chaque début d’année, la coutume veut que l’on envoie ses voeux aux proches, famille et amis. Une attention tout à fait honorable que de faire parvenir ses pensées aux personnes qui comptent dans sa vie ! Seulement voilà, la plupart du temps, ces voeux sont envoyés via…une carte en papier ou carton, pas vraiment compatible avec ses préoccupations écologiques ! Voici quelques alternatives en phase avec l’environnement…

Les cartes de voeux à l’ancienne font de la résistance

Mort et enterré le concept des bonnes vieilles cartes de voeux en papier ? Pas si sûr ! Le marché de la carte de voeux est plutôt contrasté. Les Français se partagent entre les fervents défenseurs de la carte à glisser dans une jolie enveloppe et ceux qui préfèrent l’e-card (voire le SMS : Combien de CO2 pour les SMS de la nouvelle année ?)

e-card : dromadaire.com

C’est que le Français est nostalgique ! Ainsi, un sondage réalisé fin 2011 par le leader de la carte virtuelle, dromadaire.com, montre que 95 % des personnes interrogées pensent qu’une carte traditionnelle est plus personnelle qu’une e-card. La carte version papier est plus authentique pour 92 % d’entre eux et plus amusante selon 71 % des sondés.

Même si envoyer des cartes de voeux part d’une bonne intention, sous format papier, elles ont forcément un impact sur l’environnement. En effet, elles nécessitent de la pâte à papier donc des ressources forestières pour leur élaboration. De plus, les cartes engendrent des déchets qu’il faut ensuite éliminer  par incinération ou en décharge. Sans compter les émissions liées au transport nécessaire pour répondre à l’augmentation de la quantité de courrier.

Pour pallier ce défaut, tournez-vous vers les cartes 100 % papier recyclé, imprimées avec des encres végétales naturelles.

Des cartes de voeux, oui mais, écolo !

Pour les inconditionnels des voeux manuscrits et des petits mots personnalisés, il existe des solutions permettant de réduire son empreinte écologique !

Les cartes de voeux à base d’algues vertes

La “petite” innovation nous vient de Bretagne, région secouée à de multiples reprises ces derniers mois.

Récemment, la tempête Joachim a causé bien des dégâts laissant derrière elle un bilan matériel lourd : toits et arbres arrachés, inondations, trains qui déraillent… et ce sont plus de 300 000 foyers qui ont été privés d’électricité pendant des jours.

Souvenez-vous aussi de cet été, lorsque les Bretons ont dû faire face à la prolifération d’algues vertes sur leurs plages.

De cette mésaventure est ressortie une ingénieuse trouvaille : fabriquer du papier à base de ces mêmes algues vertes !
C’est ce procédé de transformation d’algues en papier qui a inspiré l’entreprise Cloître Imprimeurs située prés de Brest. Pour concevoir ces cartes de voeux à base d’algue, elle s’est rapproché du spécialiste du genre, le papetier vénitien Favini.

Cloître Imprimeurs, très sensibilisé aux problématiques de développement durable a donc imprimé 10 000 cartes à base de Alga Carta (le nom du fameux papier à base d’algues.) Le coût étant encore élevé pour le moment, il n’envisage pour le moment pas de plus large tirage. Affaire à suivre ?

*

La suite p.2> des cartes de voeux qui se transforment