Le Nil, hégémonie égyptienne ?

Plus que quelques semaines et leur tour du monde à la découverte de l’eau prendra fin. En attendant, Benjamin et Emeline nous content leur avant-dernier bassin et sans doute le plus connu :  le Nil.   Une région où les événements se succèdent à vitesse grand V, un bassin en train de vivre une période charnière de son développement. Découverte.
Developpement durable article

Le Nil, un fleuve sous haute tension

Au même titre que le Gange, le Jourdain ou l’Amazone, le Nil a quelque chose de mystique. On imagine aisément les felouques voguant le long de rives verdoyantes entourées de dunes, les trésors laissés par les pharaons à l’écart des berges ou, plus en amont, les villages éthiopiens et kényans vivant sur sa ressource.

Et pourtant, depuis la fin du XIXème siècle, le Nil a également revêtu le costume d’un fleuve aux tensions géopolitiques majeures, cadre d’abord de la domination européenne en Afrique, puis de la guerre froide et enfin d’un développement économique et d’une ouverture internationale aux accents de démocratie.
Developpement durable article

  • Quelle a été son évolution et quels en sont les enjeux aujourd’hui ? Si l’on entend souvent parler de « guerre de l’eau », le Nil est souvent un des premiers fleuves visés, de par une politisation et une militarisation des relations hydropolitiques dans le bassin.
  • Quel avènement pour le plus long fleuve du monde ?

Lire la suite.

Rendez-vous avec Benjamin et Emeline pour leur avant-dernier récit qui portera sur le Bassin du Sénégal. En attendant, (re)découvrez leurs précédents récits, du Danube au Guarani, en passant par le Mékong, le Gange, le Jourdain, etc. !