Marks&Spencer s’oriente vers le développement durable

La chaîne de magasins Marks & Spencer a lancé un plan de $ 458 millions pour diminuer d’ici 2012 l’impact de ses activités sur l’environnement.

Marks & Spencer s’essaie au développement durable

Marks & Spencer veut également cesser de générer des déchets, utiliser des matériaux biologiques et s’approvisionner en grande quantité de produits issus du commerce équitable. La chaîne veut aider ses clients et employés à « vivre sainement. »

« Nos clients, nos employés et nos actionnaires attendent que nous prenions des décisions courageuses et que nous fassions des affaires de manière différente et responsable » a déclaré le directeur général de M&S.

Des projets bâtis sur 8 aspects

  • M&S veut diminuer de 25 % le volume de ses emballages et de 33 % le nombre des sacs plastiques. Les emballages seront plus écologiques et les déchets alimentaires seront recyclés pour générer de l’énergie pour ses magasins. M&S veut diminuer de 20 % sa consommation d’eau.
  • M&S veut se fournir en priorité au Royaume-Uni pour limiter les importations, notamment par avion en indiquant au consommateur ces produits « aériens ».
  • M&S veut diminuer de 25 % sa consommation énergétique et utiliser plus d’énergies renouvelables, notamment l’entreprise le biodiesel pour 50 % du carburant de ses camions.

marks&spencer et le développement durable

  • Des vêtements seront fabriqués en coton équitable. Les produits alimentaires et la gamme équitable seront plus nombreux.
  • Marks & Spencer veut tripler ses ventes d’aliments bio, lancer des tissus bio (coton, lin et laine).
  • Les colorants artificiels seront bannis des confiseries et gâteaux. La gamme des aliments diététiques représentera 50 % des ventes contre 30 % auparavant.
  • La majorité des viandes et des oeufs seront issus d’élevages de plein air.
  • Le polyester des vêtements et des produits domestiques sera issu de plastique recyclé.

M&S pense que ces mesures équivaudront à retirer de la circulation 100 000 voitures par an. « Cela nous permettra de relever le défi du rapport Stern de réduire de 80 % nos émissions de gaz à effet de serre », explique M&S.

Voir aussi :