Marée noire : les consommateurs réagissent

>>> Suite de l’article sur les témoignages des consommateurs quant à la marée noire du Golfe du Mexique.

Pour d’autres, il existe des alternatives au pétrole…

Selon Nadège Gracia,
doctorante chez Total, « se passer de pétrole est possible, il faut
arrêter de croire le discours des pétroliers qui font du lobbying
là-dessus.

nadege

Avant, on faisait bien sans et on avait du savon pour l’hygiène, des
cosmétiques à base de produits naturels etc…Il faut faire, chacun à
son échelle, des choix responsables et encourager les autres à faire de
même. »

maxime

Pour Maxime Barroin,
étudiant,  « l’argent ne permet pas un retour en arrière et devrait
plutôt être investi pour prévenir les risques à l’avenir, et envisager
des solutions alternatives durables et sûres, au moins dans
l’approvisionnement en énergie ».

Enfin, pour Islyne Galligani,
vendeuse, « ce n’est pas une utopie de vouloir revenir en arrière, cela
est juste la nature des choses, de la vie !

De façon réaliste, les
scientifiques s’inspirent de la nature pour créer de façon
économique/écologique des nouveaux matériaux, des nouvelles
énergie…Et c’est tellement plus rentable, plus propre ! ».

La marée noire en chiffres

  • Depuis 1967, plus de 6,5 millions de tonnes de pétrole ont été déversées dans les océans.
  • 780 millions de litres de pétrole ce sont déversés dans le Golfe du Mexique.
  • BP a créé un fonds de 20 milliards de dollars pour la marée noire.

Et vous qu’en pensez-vous ?

Je veux témoigner

Lire également sur l’environnement