Manger bio n’est pas toujours manger sain et équilibré !

Acheter des aliments basiques de qualité biologique, est indispensable, surtout lorsqu’il s’agit de céréales complètes, des huiles vierges de première pression à froid, des fruits et légumes frais, des légumineuses, des oléagineux et fruits secs, de la viande, des produits laitiers

Cependant, on trouve maintenant de plus en plus de produits bio sous forme de plats préparés, de paquets de gâteaux, barres chocolatées, jus en bouteilles… mais, il vaut mieux préférer les préparations maisons, beaucoup plus saines.
 
"Manger Bio ne signifie pas nécessairement manger équilibré et on peut se nourrir de façon équilibrée Bio ou pas Bio" indique la diététicienne Florence Rossi, membre de l’AFDN.

manger bio - alimentation - consoGlobe"Avoir le souci d’une alimentation sain, implique de s’attacher à varier les aliments, à préférer les fruits et légumes aux produits gras et sucrés, à diminuer le sel" ajoute-t-elle.


Hélène Baribeau, diététiste-nutritionniste, conseille de manger biologique, mais selon elle "il vaut mieux manger des légumes avec des pesticides que pas de légumes du tout."

Les Français sont de plus en plus nombreux à choisir les produits bio pour leurs vertus nutritionnelles. Cependant, ce n’est pas toujours pour les bonnes raisons.

En effet, il s’avère que les bénéfices santé des produits issus de l’agriculture biologique ne sont pas scientifiquement démontrés. En résumé, selon l’AFDN, une pomme issue de l’agriculture biologique ou conventionnelle demeure… une pomme, avec des vertus nutritionnelles semblables.

La différence évidemment est que la pomme bio abritera moins de pesticides que l’autre. En revanche, elle renfermera davantage de contaminations par microbes ou champignons puisque les produits issus de l’agriculture biologique ne subissent pas de traitements antifongiques. Ils se conservent ainsi moins longtemps…

Si les études sur les bénéfices santé des produits bio demandent à être confirmées, celles sur les avantages de consommer des fruits et légumes en général sont très bien documentées.

En tout cas, bio ou pas, il est déconseillé de laisser ses fruits et légumes frais dans le bac du réfrigérateur. Leurs vitamines disparaissent au fil du temps.

Il ne s’agit en aucun cas de dénigrer les qualités de l’agriculture biologique qui dispose d’un mode de production très contrôlé et réglementé par des organismes certificateurs : elle exclut tout produit chimique de synthèse, les pesticides, les engrais chimiques contrairement à l’agriculture conventionnelle.

yaourt bio - alimentation - consoGlobeAinsi manger bio ne signifie pas spécialement manger équilibré. Cependant, les consommateurs bio, rigoureux sur la qualité de ce qu’ils ont dans l’assiette, veillent bien souvent à un équilibre alimentaire correct.

Sans confiner automatiquement au végétarisme ou à la macrobiotique, ils consomment des céréales complètes, mangent davantage de fruits et légumes et limitent au maximum les viandes et sous-produits animaux.

Et cela ne les empêche pas de se faire plaisir en passant à table : les produits bio sont en général très savoureux, les variétés n’étant en particulier pas sélectionnées pour leur haut rendement mais pour leurs qualités gustatives.

Pour ceux qui sont habitués à manger des produits aseptisés et standardisés, cela nécessite une rééducation des papilles, une véritable curiosité culinaire et une remise en question des habitudes de préparation.

D’autre part, notons qu’un ingrédient bio ou un repas bio consommés de façon exceptionnelle, sans équilibrage des menus, seront plus chers que leurs homologues non bio.

Manger Bio est essentiellement un choix de conscience : il s’agit d’adopter une attitude responsable envers le respect de l’environnement ou de la société. Il ne s’agit pas de choisir des aliments "équilibrés".

Manger équilibré, c’est quoi ?

Manger équilibré ou sainement signifie qu’il faut manger à sa faim mais pas plus et à des heures régulières. Ne pas manger de choses trop grasses, trop sucrés ni trop salées trop souvent.

Il faut privilégier les fruits et légumes, et ne pas forcer sur la viande.

En dessert, l’idéal est un yaourt ou un fruit. L’équilibre sel, sucre, viande, végétal et tous les produits bons pour le corps doit être respecté. Et une activité physique régulière est largement recommandée !

Il faut parvenir à satisfaire 100 % de ses besoins nutritionnels tout en diversifiant ses menus. Par ailleurs, mal manger entraîne divers carences (en fibres, antioxydants et acides gras insaturés…)

Les conseils en plus :

  • ne pas grignoter entre les repas,
  • évitez tous les produits raffinés, industriels, les excès de sucres, surtout pour les femmes enceintes et allaitantes.
  • et le plus important : mangez dans des conditions sereines, loin des préoccupations journalières et avec plaisir.

Lire également