L’Oréal, du bio à la biomasse

L'Oréal, du bio à la biomasse

L’Oréal, le roi des produits de beauté et cosmétiques, est comme de nombreux grands groupes de plus en plus sensibles aux exigences d’un développement durable. Après la découverte des vertus du BIO, c’est un novueau pas que franchit le groupe français avec l’ouverture d’une unité de biomasse

L’énergie de la biomasse pour produits capillaires

actualités  développement durableL’Oréal a annoncé le 25 septembre 2014 l’inauguration d’une nouvelle centrale biomasse à Burgos en Espagne.

Cette unité produira une énergie destinée à alimenter l’usine spécialisée dans la production de produits capillaires pour les pros. L’Oréal veut que son empreinte carbone soit neutre dès 2015. Cette ouverture fait suite à une initiative inédite dans l’industrie en Espagne visant à combiner énergie obtenue à la fois à partir de :

  1. biomasse  : la centrale recyclera chaque année environ 12 000 tonnes de déchets de bois provenant des forêts et des scieries de la région de Castille et Léon.
  2. techniques solaires photovoltaïques,
  3. systèmes de trigénération.

La trigénération

Ce n’est pas la première fois que L’Oréal recourt à la biomasse puisque sont usine de Rambouillet bénéficie d’une chaufferie à la biomasse avec une chaudière bois. Mais pour la 1ère fois, une installation de trigénération pourra fournir à une usine, vapeur, eau chaude, eau froide et électricité et couvrir 100 % de ses besoins en énergie pour la fabrication et l’emballage de ses produits.

La centrale biomasse sera également équipée de panneaux photovoltaïques qui fourniront assez d’électricité pour permettre à l’usine d’atteindre une empreinte carbone neutre en 2015.

La biomasse

La biomasse est la première source d’énergies renouvelables produites en France, devant l’énergie hydraulique, éolienne et géothermique.

On distingue plusieurs catégories de biomasse : le bois, les déchets organiques, les sous-produits du bois, les sous-produits de l’industrie, les produits issus de l’agriculture traditionnelle (céréales, oléagineux)  et les nouvelles plantations à vocation énergétique telles que les taillis à courte rotation (saules, miscanthus, etc.)

La centrale biomasse produira 20 000 MWh d’énergie thermique par an. L’usine L’Oréal de Burgos en consommera 70 %, les 30 % restant seront revendus à des entreprises proches. L’usine de Burgos consommera la totalité de l’électricité produite par la centrale.

biomasse loreal

loreal biomasseL’inauguration de cette centrale biomasse fait écho à d’autres initiatives environnementales conduites par l’usine L’Oréal de Burgos en matière de traitement des déchets, d’économie d’eau et d’énergie.

Une empreinte environnementale allégée

Cet aboutissement correspond à l’engagement du groupe L’Oréal de réduire son empreinte environnementale de 60 % pour 2020 grâce à la biométhanisation, dans le cadre de son programme international de développement durable « Sharing beauty with all ».

Un tel projet qui coûte 14,5 millions € il faut investir à la fois dans la construction de la centrale elle-même (12 M€)(1) mais il faut aussi adapter le système de chauffage et de climatisation et penserq élargir le réseau de distribution des fluides.

 *

Je réagis

L’Oréal et le développement durable 
dans l’annuaire des marques

(1) La centrale biomasse de Burgos occupera 3 800 m cette centrale sont régies par Biocen, joint-venture gérée par la société privée Cenit Solar et SOMACYL (Sociedad Pública de Infraestructuras y Medio Ambiente de Castilla y León S.A. – Société Publique d’Environnement et d’Infrastructures de Castille et Léon S.A.).