L’espadon, chasseur des mers gravement menacé

Manger du poisson, c’est sain et c’est bon. Mais d’un autre coté, la surconsommation et la surpêche vident les océans et on craint une pénurie globale de poissons à un horizon assez proche. C’est le cas de notre poisson du jour : l’espadon.

L'espadon, chasseur des mers gravement menacé

Complétons notre guide poisson avec une espèce menacée et donc à éviter : l’espadon.
L’espadon (Xiphias gladius) qui doit son nom à son rostre, ce long “bec” en forme d’épée (espadon est un dérivé de l’italien “spadone”, longue épée) est un poisson pélagique, vivant dans toutes les mers tropicales et subtropicales. Il est classé dans la catégorie des poissons osseux.
Celui qui a inspiré “Le vieil homme et la mer” d’Ernest Hemingway est un poisson menacé : l’espadon apparaît sur la liste rouge de l’UICN. La CICTA, Commission internationale pour la conservation des thonidés de l’Atlantique, le protège depuis 1991 en imposant une prise minimale par pays ainsi que la mise en place de minima de taille et d’âge.

Les particularités de l’espadon

L’espadon se reconnaît par son éperon, cette épée qui lui permet de fendre les eaux, faisant de lui l’un des poissons les plus rapides au monde puisqu’il peut nager jusqu’à 110 km/h. Il “talonne” son cousin, le poisson voilier, qui possède lui aussi un rostre ainsi qu’une nageoire dorsale en forme de voile.

Le rostre de l’espadon qui est le prolongement de sa mâchoire supérieure représente un tiers de sa taille. Il lui sert à se stabiliser et à chasser.

Son corps est allongé, recouvert d’une peau gris bleuté sur le dos, argentée sur les flans et blanche sur le ventre. Il n’a pas d’écailles.

L’espadon possède une paire de nageoires pectorales triangulaires, placées de manière symétrique par rapport à sa nageoire dorsale. Son aileron caudal a une forme de croissant de lune.

L’espadon, chasseur très actif de jour comme de nuit, se nourrit de poissons (sardines, maquereaux, chinchards) de calmars et autres crustacés. Il est solitaire mais il lui arrive parfois de vivre en couple (composé parfois d’une femelle et de plusieurs mâles !) Il vit 9 ans environ.

Sa chair est blanche, ferme et striée. C’est un poisson mi-gras.

Le saviez-vous ? L’espadon est un super-poisson !

L’espadon est le poisson de tous les records ! Son gabarit est impressionnant, des spécimens pouvant atteindre 5 mètres de long. Il est ultra rapide avec une vitesse de pointe de 110 km/h.

Et ce n’est pas tout : il est en plus doté d’un oeil de lynx ! L’une des particularités de l’espadon est la présence d‘un muscle chauffant sous son oeil, augmentant la température de la zone de 10 à 15°C. Des études scientifiques ont révélé que la chaleur augmentait ses capacités optiques, faisant de lui un prédateur hors pair.

*

La suite p.2> Espadon : attention danger