L’éleuthérocoque, cette racine qui donne un coup de fouet

L'éleuthérocoque, cette racine qui donne un coup de fouet

L’hiver est propice à la découverte d’aliments stimulants et revitalisants. Souvent surnommé le ginseng russe, on prête à l’éleuthérocoque des vertus exceptionnelles : accroissement des performances physiques et intellectuelles, système immunitaire stimulé, renforcement du corps dans le temps… Cet arbuste venu de Sibérie saura vous faire passer un hiver en pleine forme !

L ‘éleuthérocoque, racine antifatigue

L’éleuthérocoque est un arbuste que l’on trouve sur les terres de Sibérie et dans le nord de la Chine. Le “buisson du diable” comme il est parfois appelé est de la même famille que le ginseng, mais pas du même genre botanique. D’ailleurs il supporte beaucoup mieux les climats froids que son “cousin”.

Photo : herboristerie-grenoble.fr

Ses tiges sont plutôt fines et douces au toucher. Mais il ne faut pas s’y fier : l’arbuste présente aussi des épines ! Ses fleurs sont violettes et jaune-vert. Ses fruits ressemblent à des baies car ils sont noirs et charnus.

Ce sont surtout les racines de l’éleuthérocoque qui sont utilisées pour leurs vertus thérapeutiques. Il peut arriver que l’on se serve aussi des feuilles, mais c’est plus rare.

Les Chinois connaissent et utilisent la racine d’éleuthérocoque depuis plus de 4 000 ans. Ainsi en médecine traditionnelle, on l’utilise spécialement pour aider les personnes âgées à rester en bonne santé.

Des vertus antifatigue validées par l’OMS

Aujourd’hui, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et la Commission E du Ministère de la santé allemand (comité scientifique ayant validé l’usage thérapeutique de 254 plantes) reconnaissent les vertus stimulantes et antifatigue de l’éleuthérocoque. Les deux autorités s’accordent sur le fait que la racine agit comme un tonique, stimulant l’organisme en cas de fatigue ou de difficultés de concentration.

Les effets de l’éleuthérocoque sur l’organisme

On reconnaît à la racine d’éleuthérocoque principalement 3 effets.

Les effets adaptogènes de l’éleuthérocoque

On dit d’une plante qu’elle est adaptogène lorsqu’elle permet l’amélioration de la résistance de l’organisme au stress par son action de régulation sur les organes ou sur les fonctions physiologiques.

Ce sont les éleuthérosides, substances contenues dans la plante, qui ont les mêmes priorités que les ginsénosides que renferme le ginseng, qui confèrent à la racine d’éleuthérocoque ses effets. Les deux plus abondants sont les éleuthérosides E et B.

Les effets ergogéniques de l’éleuthérocoque

C’est l’une des raisons pour lesquelles l’éleuthérocoque est très apprécié des sportifs.
La racine d’éleuthérocoque a en effet la faculté d’améliorer les performances physiques et l’endurance. Elle facilite en plus une meilleure récupération après l’effort.

Les cosmonautes utiliseraient d’ailleurs cette plante pour mieux s’adapter aux conditions extrêmes de leurs séjours dans l’espace.

Les effets immunostimulants de l’éleuthérocoque

L’éleuthérocoque permet à l’organisme de mieux se défendre contre les agressions extérieures car sa prise augmente la quantité de lymphocytes, cellules jouant un rôle majeur dans le fonctionnement du système immunitaire.

En cas de convalescence, l’éleuthérocoque permettrait de se remettre sur pied plus rapidement.

*

La suite p.2> L’éleuthérocoque en résumé