Des légumes qui poussent dans les gares ! ?

Rédigé par Jean-Marie, le 28 Jul 2012, à 11 h 08 min
Des légumes qui poussent dans les gares !?

A voir des étals de fruits et légumes dans les gares SNCF, on pourrait se poser la question. Mais non, il ne s’agit que d’un dispositif de vente organisée par des maraîchers d’Ile de France. Ils vendent leur production directement aux voyageurs de 45 gares. Pratique pour ceux qui n’ont pas le temps de faire un crochet par le marché.

12 tonnes de fruits et légumes par semaine

C’est la quantité de fruits et légumes qui est vendue un après-midi par semaine.

Comme les Amap, les maraîchers de l’opération “Paniers Fraîcheur SNCF Transilien“vendent en circuit court, c’est à dire directement aux consommateurs sans passer par un intermédiaire Tout le monde y gagne. La SNCF dont les gares deviennent des “lieux de vie”.

Les consommateurs qui bénéficient d’un service pratique et de très bons prix (paniers de 6 variétés de fruits et légumes de saison, de 4,5 kg pour 10 € et de 6 kg pour 15 €) .

Ils peuvent s’abonner à un panier hebdomadaire s’ils le veulent. Les clients ont plus confiance quand ils ont un contact direct avec le producteur. Ils demandent des informations sur les produits qu’ils consomment et demandent aux agriculteurs des conseils sur l’origine et la traçabilité des produits. Les producteurs, eux, font de meilleures marges et fidélisent leur clientèle.

Voici ce qu’en pense une voyageuse :”Perso moi du coup je n’ai pas besoin de réfléchir je fais avec ce qu’il y a dedans. Les producteurs vous vendent en directe leurs produits et malgré le monde prenne le temps pour vous dire un mot gentil. Alors je n’ai pas vue de producteur bio mais bon j’avoue que pour le coup, je fais l’entorse car je n’aurais pas le temps de trouvé les produits frais bio. Une bonne alternative pour les citadins !

L’opération a été conçue avec la Chambre d’Agriculture d’Ile-de-France et la Chambre d’Agriculture de Seine-et-Marne.  Cette sorte d’Amap sncf n’est encore utilisée que par un nombre assez limité de voyageurs (l’équivalent de 7 grammes par personne sur le total des voyageurs du réseau transilien) mais va s’étendre. En effet, « Paniers Fraîcheur » sera proposée dans 5 nouvelles gares d’ici la fin 2012 :

  • Le Bourget (93), Aulnay-sous-Bois (93), Saint-Cyr (78), Villepreux-les-Clayes (78), Fontenay-le-Fleury (78)
Les stands les plus fréquentés :
– Saint-Quentin en Yvelines (78), – Conflans Fin d’Oise (78), – Ermont Eaubonne (95), – Villiers-sur-Marne (94), – Cesson (77)

Une autre opération “Paniers bio” en gare

Dans 5 autres gares les voyageurs peuvent également retirer des paniers bio depuis septembre 2011 en partenariat avec site lecampagnier.fr.

Comment ça marche ?
Commandez sur le site Internet d’un prestataire spécialisé et venez récupérer votre commande directement en gare entre 16h30 et 20h :
– Gare de Clamart : le lundi,
– Gare de Versailles Chantiers : le mardi,
– Gare de Meudon : le mercredi,
– Gare de Virfolay Rive Gauche : le jeudi,
– Gare de Sèvres Rive Gauche : le vendredi,

Des “paniers fraîcheur” partout en France

Dans diverses régions de France, avec la coopération des Chambres de commerce, d’agriculture ou des Conseils régionaux, des services “Paniers Fraîcheur” se sont installés.

Le service existe dans plusieurs gares SNCF de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur depuis 2009. Le dispositif s’étend dans les gares des Alpes-Martimes et Marseille, d’Alsace, le Nord, Midi-Pyrénées et Toulouse (0 800 31 31), …

*

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...

Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

Chargement
Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

Informations personnelles

Total du don : 5.00€

En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !


Jean-Marie Boucher est le fondateur de consoGlobe en 2005 avec le service de troc entre particuliers digitroc. Rapidement, il convertit ses proches et sa...

3 commentaires Donnez votre avis
  1. Je suis client assidu des “paniers-légumes” en gare de Compiègne (oise)
    Légumes (ou/et fruits frais )
    Production locale
    Prix compétitifs m^me face aux Hyper

  2. Je suis une cliente assidue du panier fraîcheur de la gare de Marseille. Et je n’ai aucun regret car, avec ce†te méthode, j’ai appris manger des légumes et fruits variés et dont je n’avais pas forcément l’idée d’achat. Mon panier fraîcheur me revient à 15 euros. Les producteurs de la région sont d’une très grande gentillesse.
    Petit bémol : les légumes étant de saison, j’en ai un peu assez des aubergines et des courgettes. Mon congélateur en est plein. Réserve pour l’hiver.

  3. Tout d’abord, un circuit court n’est pas de la vente directe (possibilité d’un intermédiaire dans le cas du circuit court).
    Ensuite, la comparaison avec les AMAP (en majuscule : il s’agit d’un acronyme, mais aussi d’une marque déposée) est très malvenue, ces deux systèmes étant complètement différents (et pas seulement sur le fait que les produits ne soient pas issus de l’AB).
    Mieux vaudrait faire la comparaison avec un marché de plein vent, ou bien un banal système de paniers – ce que n’est pas une AMAP.

Moi aussi je donne mon avis