L’azérole, la fleur et le fruit

L'azérole, la fleur et le fruit

L’azérole est un fruit plutôt méconnu que l’on retrouve dans tout le pourtour méditerranéen. De la même famille que l’aubépine mais plus goûteuse, elle est également appelée pommette dans le sud de la France.

L’azérole, un fruit mais aussi des fleurs

L’azérole est un fruit issu d’un arbre, l’azérolier, de la famille des aubépines. Elle ressemble beaucoup à une grosse cerise de couleur rouge lorsqu’elle arrive à maturité, au début de l’automne.

L’azérolier est un arbre épineux pouvant atteindre de 6 à 10m et est surtout présent dans les régions méditerranéennes. Il supporte en effet mal une température en dessous de -10°C.

L’azérole est un fruit à 3 noyaux. Son goût est parfumé et acidulé, que l’on peut rapprocher de celui de la pomme lors. Une fois cuite, son goût se rapproche plutôt de celui des prunes.

Le fruit est souvent transformé en confiture ou en gelée, où sa saveur rivalise avec la confiture de quetsches.

L’azérole est aussi très appréciée dans des pays plus lointains, comme en Chine où il est dégusté en brochette caramélisée.

Les fleurs fraîches, de couleur blanche, peuvent également agrémenter les salades.

Les fleurs d’azérole, bénéfiques en infusion

L’azérole est riche en vitamine A (bénéfique pour les yeux et la peau) et C (pour la vitalité) mais également en flavonoïdes, aux qualités antioxydantes.

Mais il n’y a pas que le fruit de l’azérolier à disposer de quelques atouts santé, il y a également les fleurs blanches.

Les infusions de fleurs d’azérole sont en effet conseillées en cas :

  • d’hypertension artérielle
  • de problème cardio-vasculaire
  • les insomnies

 

Les qualités de l’azérole sont également reconnues dans les secteur pharmaceutiques et cosmétiques car son huile essentielle est riche en quercétine, aux vertus antioxydantes.

*

Sur le thème des fruits :