Lait d’ânesse : entre alimentation et cosmétique

Lait d'ânesse : entre alimentation et cosmétique

Suite de la saga des laits, avec cette semaine, pour le troisième numéro, un zoom sur le lait d’ânesse, un lait proche du lait humain dit-on.

Après le lait de vache bio, le lait de soja, qu’en est-il des bienfaits du lait d’ânesse ?

Le lait d’ânesse, un lait rare et précieux

lait-anessePour qu’une ânesse donne du lait, il faut impérativement que son ânon soit à ses côtés. L’ânesse a besoin de la confiance et du respect de la personne qui va la traire, à la main.

La traite est contraignante car l’ânesse doit être traitée toutes les 3 heures.

L’ânesse privilégie ne produit du lait que pour un unique ânon, et donc, ne produit qu’ 1 seul litre de lait par jour environ,d’où  la rareté de ce lait.

Le lait d’ânesse en cosmétologie

Les médias se font souvent l’écho, par le biais de campagnes de prévention et de sensibilisation, des bienfaits du lait et des produits laitiers sur la santé.

Pourtant, on parle peu de lait d’ânesse. Ce produit est l’un des rares à être presque davantage utilisé en cosmétique qu’en alimentation.

Le lait d’ânesse doit sa réputation à la légende qui veut que la belle Cléopâtre, reine d’Égypte, prenait quotidiennement des bains de lait d’ânesse afin d’entretenir sa beauté et la souplesse de sa peau.

Le lait d’ânesse, une richesse exceptionnelle

Encore aujourd’hui, le lait d’ânesse est très souvent utilisé en cosmétique, et cela notamment du fait de sa composition, riche en acides gras, en vitamines A, B1, B2, B6, D, C, et E, rien que ça !

*

La suite p.2 > le lait d’ânesse pour la peau