La guerre de l’eau plate

Présentes sur un marché en déclin, l’eau minérale naturelle et l’eau de source n’en finissent plus de se concurrencer. Mais laquelle choisir ?

Eau plate, eau de source ; la bataille de la qualité

Qualité constante versus constance qualitative
Tout d’abord, les dénominations “eau minérale naturelle” et “eau de source” sont strictement réglementées et doivent remplir un certain nombre de contraintes sanitaires.

L’eau de source

L’eau de source est issue de nappes phréatiques protégées. Elles n’ont subies aucun traitement chimique particulier. L’eau de source est également filtrée, décantée et aérée afin d’en garantir la pureté totale.

L’eau minérale

L’eau minérale est également issue de nappes phréatiques protégées mais a en plus des propriétés thérapeutiques : c’est-à-dire que sa teneur en minéraux (calcium, magnésium, oligo-élements) est jugée bienfaisante pour la santé par l’Académie Nationale de Médecine.

L’eau minérale naturelle est ainsi constante en qualité : chaque fois que vous achetez une bouteille d’eau minérale naturelle, vous êtes toujours sûrs de retrouver le délicieux goût de calcium dans votre verre ou votre gourde.

Le principal avantage de l’eau de source est son prix : elle est nettement moins chère que l’eau minérale.

Autre avantage : les sources sont généralement localisées près des grandes villes. Chaque région française a sa source attitrée.

Les frais de transport se voient donc réduits. Et qui dit moins de transport dit moins de CO² émis.

L’eau de source se voit aussi souvent taxée pour son goût mais aucune raison légitime ne permet de dire que son goût serait déplaisant.

Une différence basée sur le marketing  ?

Néanmoins, l’eau minérale a un goût toujours homogène, ce qui n’est pas forcément le cas des eaux de source issues de sources différentes mais vendues sous la même étiquette.

Ainsi, une eau de source limousine aura un goût différent qu’une eau de source normande alors qu’elles sont vendues sous la même marque.

C’est ainsi le cas de la marque leader du marché français, Cristalline, qui dispose de 22 sources différentes sur le territoire français.

Mais finalement, la différence entre eaux minérales naturelles et eaux de source ne viendrait-elle pas plutôt des effets du marketing ?

Entre les eaux de source qui misent sur leur moindre prix et les eaux minérales naturelles qui privilégient la vitalité, la jeunesse ou encore la pureté, la publicité est finalement ce qui donne de la valeur à un produit disponible dans le robinet de tout un chacun.

Pour ceux qui ont encore soif de connaissance :