La climatisation réversible est-elle efficace ?

Rédigé par Annabelle, le 22 sept 2012, à 12 h 21 min
La climatisation réversible est-elle efficace ?

Les climatiseurs réversibles promettent un certain confort thermique toute l’année : produisant du froid en été ou du chaud en hiver, ces appareils mixtes sont-ils efficaces ?

Principe de fonctionnement des climatiseurs

Un climatiseur fonctionne exactement comme un réfrigérateur : il produit du froid et évacue de la chaleur. Les climatiseurs sont utilisés pour rafraîchir et filtrer l’air. Les modèles réversibles possèdent les mêmes fonctions et comme leur nom l’indique, ils font aussi l’inverse en produisant de la chaleur en hiver.

Tout système de climatisation est composé d’une unité extérieure pour la production de froid ou de chaud et une unité intérieure qui diffuse l’air. D’ailleurs, la climatisation est parfois appelée PAC Air/Air (pompe à chaleur Air et Air)

Illustration : thermique-du-batiment.wikibis.com

Production de froid

Le fluide réfrigérant traverse les unités intérieures pour absorber l’excès de chaleur dans la pièce. C’est lors de ce passage que le fluide se transforme en gaz. Il est transporté vers l’unité extérieure, là où il évacuera la chaleur récupérée. Le gaz redevient liquide et est acheminé vers l’unité intérieure pour commencer un nouveau cycle.

Production de chaud

Le principe est inversé : c’est le froid qui est évacué vers l’extérieur alors que le chaud est diffusé à l’intérieur de la pièce.

Bilan énergétique d’une climatisation réversible

  • Pour 1 kW absorbé par le système (compresseur), le système de climatisation réversible produit 2 kW de froid et restitue 3 kW de chaleur.(1)

Le rendement observé ici s’exprime comme suit : COP = 3 c’est-à-dire que le Coefficient de Performance est égal à 3 kW.

Le COP varie en fonction des conditions extérieures et sera moindre au fur et à mesure que les températures extérieures descendront.

Les climatiseurs réversibles peuvent aider à réaliser jusqu’à 60 % d’économies de chauffage(2), par rapport à des radiateurs électriques. S’ils sont moins gourmands, c’est parce qu’ils récupèrent des calories gratuites (puisées dans l’air extérieur) pour fonctionner.

Le saviez-vous ?

Si le COP est le rapport entre l’électricité consommée et la chaleur produite, le coefficient d’efficacité frigorifique ou EER indique ce même rapport, mais en mode froid.

A partir de 2013, de nouveaux indicateurs saisonniers, plus précis, les remplaceront. Le SCOP et le SEER (S pour Saison). Ils se baseront sur une consommation annuelle de référence et seront portés sur une échelle d’efficacité énergétique.

*

La suite p.2> les différents types de climatiseurs

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...

Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

Chargement
Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

Informations personnelles

Total du don : 5.00€

En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !


Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

39 commentaires Donnez votre avis
  1. la maison est dotée d’une treille (glycine et bignone), pas de climatiseur, avantage 21° le matin, conservé toute la journée, inconvénient : fraicheur au prix d’une luminosité basse, les pays du pourtour de la méditerranée l’ont compris depuis des siècles: ils bannissent les “baies” vitrées orientes sud et ouest. Les vielles demeurent ont leurs plus grandes ouvertures à l’est, peu ou pas au dus, et petites ouvertures ouest.

    • correction les vieilles demeures ont peu d’ouvertures au sud

  2. La climatisation est sans nul doute un avantage considérable si l’on veut se rafraîchir, surtout dans les pays chauds.
    A contrario, la climatisation réversible: Presque nul, une invention pour faire plaisir aux petits QI. J’en ai trois chez moi en Sicile, Airwell….si je ne veux pas être perclu d’arthrose, il faut installer un poele à chaque niveau (deux dans mon cas).
    Donc: Pour l’été: Parfait, pour la demi saison et petit hiver:Nul, à déconseiller. A la longue, surtout pour les hivers qui durent quand même 5 mois (presque 7 dans le sud-Ouest où j’habitais), rien n’égale le chauffage central au fioul ou en bien plus simple deux poeles à mazout (pas d’électricité ni de bruit et une ambiance qui n’a rien à comparer avec une ventilation bruyante).
    Pour les écolos que je ne suis pas, le poele à fioul pourrait très bien fonctionner à l’huile, cela redonnerait un travail sain aux fermiers plutôt que de faire de l’élevage polluant et pestilentiel.

  3. La climatisation est sans nul doute un avantage considérable si l’on veut se rafraîchir, surtout dans les pays chauds.
    A contrario, la climatisation réversible: Presque nul, une invention pour faire plaisir aux petits QI. J’en ai trois chez moi en Sicile, Airwell….si je ne veux pas être perclu d’arthrose, il faut installer un poele à chaque niveau (deux dans mon cas).
    Donc: Pour l’été: Parfait, pour la demi saison et petit hiver:Nul, à déconseiller. A la longue, surtout pour les hivers qui durent quand même 5 mois (presque 7 dans le sud-Ouest où j’habitais), rien n’égale le chauffage central au fioul ou en bien pus simple deux poeles à mazout (pas d’électricité ni de bruit et une ambiance qui n’a rien à comparer avec une ventilation bruyante).
    Pour les écolos que je ne suis pas, le poele à fioul pourrait très bien fonctionner à l’huile, cela redonnerait un travail sain aux fermiers plutôt que de faire de l’élevage polluant et pestilentiel.

Moi aussi je donne mon avis