Jardin écolo. Ces femmes adeptes du jardinage bio…

>>>Suite des interviews consacrées au jardin bio. Laurence, Christine et Vérane partagent leur passion pour le jardinage écologique et économique. Voici leur astuces et pratiques 100 % naturelles…

consoGlobe : Quelles pratiques écologiques effectuez-vous ? Avez-vous des astuces, par exemple pour faire fuir les nuisibles ?

Laurence : J’associe les plantes entre elles autant que possible. J’utilise les coquilles d’oeuf broyées en barrière autour de mes jeunes plants et de mes salades pour éloigner les grosses chenilles. J’utilise aussi les flocons d’avoine (elles les mangent, gonflent et meurent). Je pratique également la technique du jardin en carré pour ne pas produire plus que ma famille ne peut manger.

Vérane : Je mets une couronne de jeunes orties dans le trou de plantation des tomates, aubergines. J’utilise uniquement des produits naturels (purin d’orties, bouillie bordelaise, anti limace compatible bio) et le tout avec parcimonie.

orties

Nous utilisons le purin d’ortie en le hachant et le laissant macérer 3 semaines, nous le filtrons puis nous l’utilisons dilué en pulvérisation sur les plantes contre les maladies et pucerons ou bien directement au pied comme engrais, mais avec modération.

Nous pratiquons le paillage aussi. Quant aux nuisibles, je suis attentive aux associations fleurs / légumes – fruits (myosotis et framboisier, oeillets d’inde et tomates, soucis et carottes), et associations de légumes entres eux (betteraves et échalote…).

Nous essayons cette année de suivre le calendrier lunaire, l’année passée nous avions planté au petit bonheur la chance et les poireaux ne furent pas une réussite. On espère qu’en respectant le calendrier lunaire, nous éviterons ce genre de désagrément..

jardin de véraneconsoGlobe : Le compost fait-il partie de vos habitudes ? Comment le réalisez-vous ?

L  : Oui, mes déchets de cuisine, mes tontes, mes ramassages de feuilles mortes vont dans le compost, ainsi que les filtres à café. 

V : Nous avons commencé un compost mais nous ne l’avons pas encore utilisé, il est en cours de fabrication dans un composteur mis à disposition par le SYDED. En attendant nous profitons du compost mis à disposition par le SYCTOM (syndicat intercommunal en charge du traitement et de la valorisation des déchets ménagers).

ComposteurconsoGlobe : Récupérez-vous l’eau de pluie ?

Christine : Oui. Nous avons une capacité de 900L à disposition et un très grand toit. En Moselle, il pleut régulièrement, ce qui permet de recharger les fûts de récupération et nous permettre d’arroser dès que besoin. 

Récupérateur d'eauconsoGlobe : Quels produits bannissez-vous de votre jardin ? Pourquoi ?

C  : Tous les produits chimiques (engrais, désherbants, compléments). Tout ce qui est dans le jardin est utilisé pour la vie quotidienne alors je me dis que les produits chimiques ne sont pas vraiment conseillés. 

L  : Je bannis les pesticides pour leur toxicité que ce soit sur les animaux ou sur les enfants. Je bannis également les engrais. Si ça ne pousse pas, il faut rester humble et ne pas essayer de contrer la nature.

V : Nous n’utilisons aucun produit chimique, nous évitons au maximum les insecticides, même compatible avec le bio car ils ne sont pas sélectifs, ainsi nous préservons aussi les insectes prédateurs des ravageurs.

carottes jardin

Lire également sur le jardin bio

Articles et interviews réalisés par Elwina, avril 2010