S’inspirer des rénovations publiques écolo : notre reportage

Après l’exemple d’une rénovation écolo faite par un particulier, nous nous sommes intéressés à celle faite par une institution publique. Pourquoi ?
Pour voir les choix qui ont été faits en matière d’écologie : du plancher au plafond, qu’est-ce qui a été changé et pourquoi ?  Et surtout, pour mieux s’en inspirer.

Rénovation écolo : l’exemple de la Cité-Jardin de Seclin

Notre exemple est celui de la Cité-Jardin de Seclin, au sud de Lille, dans le Nord. Encore le Nord-Pas Calais ? Oui, et pour plusieurs raisons :

  • parce que c’est à Calais que le tout premier lycée HQE a été construit, il y a… 10 ans ! A l’époque, c’était plutôt osé, car encore expérimental. La région, maître d’oeuvre de cette construction, exemplaire aujourd’hui, a été précurseur en France, et continue à mener une politique volontariste en la matière.
  • parce que la Cité-Jardin de Seclin, construite en 1939, a reçu le 2e prix des Eco-Trophées 2008, donné par l’association des EcoMaires (le 1er prix étant donné à Besançon pour la promotion de l’eau potable municipale : un thème très différent, qui n’est pas notre sujet).

Developpement durable article
Plan de la Cité-Jardin de Seclin

Une démarche éco-citoyenne des habitants

La Cité-Jardin, construite pendant la guerre, est composée de 73 maisons individuelles de plein pied, allant de 2 à 6 pièces, avec chacune un jardin privatif et un cabanon. Elle a la particularité d’être construite selon un plan en étoile, avec de nombreux espaces verts tout autour.

Elle regroupe aujourd’hui 200 habitants bénéficiant de loyers bon marché. Ce sont les habitants eux-mêmes qui on été à l’origine du projet de rénovation qu’ils ont voulu d’emblée « durable ». C’est là encore, un fait notoire.

Les 73 familles de la Cité-Jardin, avec Habitat 62/59 Picardie en partenariat avec la commune de Seclin, Lille Métropole Communauté Urbaine, le PACT Métropole Nord, et Altante Architectes, responsable de la maîtrise d’oeuvre, ont travaillé ensemble à la réalisation de ce projet que l’Association HQE n’a pas manqué de faire visiter lors de ses Assises Nationales qui se sont tenues à Lille au mois de mars 2009.

Constats, diagnostics… et rénovation !

Developpement durable articleLes maisons avant leur rénovation

Le diagnostic de l’architecte d’Atlante, Damien Lenglaert, responsable du chantier sur l’état des maisons : «Seules les charpentes et les toitures étaient en bon état »… C’est tout dire !

Economies d’énergie

Le constat :

  • importante déperdition de chaleur par les portes et fenêtres, mais aussi par les combles, tous mal isolés,
  • circuits électriques non aux normes.

Developpement durable articleLe diagnostic établi par le cabinet Atlantes Architectes

 Les changements :

Developpement durable article

  • installation de panneaux solaires photovoltaïques pour produire de l’électricité (6 m² de capteurs solaires photovoltaïques par logement, pour une puissance d’environ 1 kWc),
  • changement et mise aux normes des circuits électriques,
  • installation de chaudières à condensation pour consommer 30 % en moins,

Developpement durable article

  • changement des portes et des fenêtres pour des nouvelles à triple vitrage, pour renforcer le pouvoir isolant de la maison,
  • changement de la ventilation pour renforcer aussi le pouvoir isolant de la maison.

Lire la suite

***
Article rédigé par Emmanuelle, Avril 2009