Idée reçue : les jardiniers amateurs polluent peu

Rédigé par Elwina, le 6 avr 2010, à 19 h 32 min

On le sait, la France est championne en matière d’utilisation de pesticides avec 78 000 tonnes utilisées chaque année. Résultat : 80 % de nos rivières, 57 % des nappes phréatiques sont ainsi polluées par les pesticides.

L’idée reçue : les jardiniers amateurs polluent moins que les agriculteurs

Le secteur agricole est certes responsable de la majorité en volume des pesticides utilisés en France et il en paie le tribut.

Developpement durable articleUn agriculteur sur 6 souffrirait d’effets indésirables liés à l’utilisation de pesticides selon la Mutualité sociale agricole.

Le consommateur qui constate que les fruits et légumes sont pollués (voir les chiffres alarmants) pense parfois cultiver lui-même son potager ou acheter à “un petit producteur” local. Mais ce n’est pas une garantie “sans pesticides” ni “sans insecticides”, loin s’en faut.

Trop de pesticides et insecticides dans nos potagers

Mais, attention, car en proportion, les jardiniers “du dimanche” ont la main lourde sur les pesticides et les phytosanitaires en général.

Le milieu non-agricole (jardiniers amateurs, collectivités locales) représente 5 % des usages de pesticides en France et pourrait être à l’origine d’une part importante de la pollution de l’eau. Pratiquement tous les jardiniers amateurs ont utilisé ou utilisent des pesticides sans avoir conscience de la dangerosité de ces produits pour eux ou la nature.

*

Voir l’article sur les pesticides bio
Les produits pour jardiner bio et naturel
Toutes les idées reçues sur
l’environnement

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...

Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

Chargement
Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

Informations personnelles

Total du don : 5.00€

En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !


Elle est une des rédactrices historiques de consoGlobe et en connait un vaste rayon sur le développement durable

1 commentaire Donnez votre avis
  1. pour moi un insecticide n’est pas bio, enfin c’est ce que je croyais : est-ce que les métodes pesticides et les produits écologiques que vous nous proposez sont vraiment aussi efficaces que les insecticides chimiques ?

    J’ai entendu dire que des agriculteurs ont du renoncé à la culture bio (et au label bio) parce q’ils n’arrivaient pas a éradiquer le mildiou avec un insectides (ou des pesticides bio) ; est-ce exact ??

Moi aussi je donne mon avis