Alimentation

L’hypocras, préparez le vin des poètes du Moyen-Âge

Particulièrement prisé au Moyen Âge, l’hypocras, dont les ingrédients ne se trouvaient alors que chez l’apothicaire, y était apprécié autant comme boisson festive que comme un vin médicinal. On appréciera aujourd’hui ce vin tonique et épicé en apéritif ou en accompagnement des desserts.

L'hypocras, préparez le vin des poètes du Moyen-Âge

L’hypocras a très probablement changé de saveurs au fil des siècles et, si l’on en croit d’anciens écrits, nos palais souffriraient plutôt qu’ils ne dégusteraient un vin aussi fortement épicé qu’il l’était autrefois. Les médecins conseillaient d’en boire un verre avant le repas, pour assurer une bonne digestion. La coutume voulait qu’on le serve aussi aux guerriers, pour leur redonner des forces après le combat. Un point ne fait aucun doute, aujourd’hui encore : ce vin tonique accompagne aussi bien l’apéritif que les desserts.

Préparer soi-même son hypocras

L’hypocras se prépare aussi bien avec du vin blanc qu’avec du vin rouge. J’avoue une petite préférence pour la première version, mais il vaut la peine d’essayer les deux. La préparation étant festive, voici la recette pour de nombreux convives…

Versez 4 bouteilles du vin de votre choix dans une carafe, et ajoutez :

  • 8 à 10 graines de cardamome
  • un morceau de gingembrerâpé (l’équivalent d’une noix)
  • 6 à 8 bâtons de cannelle
  • 12 clous de girofle
  • 1 cuillerée à café de muscade
  • une douzaine de grains de poivre noir
  • 20 graines de coriandre
  • 6 à 8 baies de genièvre
  • 4 à 6 feuilles de macis
  • 4 à 6 étoiles de badiane (anis étoilé)
  • une douzaine d’amandes non pelées
  • 200 g de miel
  • Facultatif : 2 à 3 cuillerées à soupe de sucre brun

Ensuite, laissez macérer le tout 2 à 3 jours, filtrez, et dégustez ce délicieux vin tonique frais ou, pour l’hypocras rouge, à température ambiante.

Il est, bien entendu, permis et même conseillé de le goûter en cours de macération et de rajouter l’une ou l’autres des épices selon vos goûts.

Les vertus « revigorantes » de l’hypocras

L’hypocras peut se déguster simplement pour le plaisir, en apéritif ou en vin de dessert. Mais le poète français François Villon (15e s.) en vantait déjà les vertus « revigorantes ». Il peut en effet aider à faciliter la digestion, reprendre des forces, ou réveiller la libido. Attention toutefois à ne pas en abuser, car ce vin, additionné de miel et parfois de sucre, enivre d’autant plus rapidement qu’il est particulièrement agréable à déguster.

Bien fermées, les bouteilles d’hypocras peuvent se garder quelques temps dans une cave.