Ma Planète

Le hareng de retour… après la guerre des Feroé

Le hareng de retour... après la guerre des Feroé

Les harengs et les maquereaux vont bénéficier de la fin de la Guerre du Hareng entre l’Europe et les îles Féroé où ils sont pêchés. L’Union européenne a en effet décidé l’interdiction des  importations de harengs et de maquereaux pêchés par les navires de pêche des Îles Féroé en août 2013. Cette interdiction sera levée le 20 août.

Le retour des harengs des Féroé

Le hareng fait partie de ces poissons classés “vert” dans notre guide des poissons à consommer ou pas en fonction de la pression sur les espèces.  Pas menacé de disparition le hareng, tout comme le maquereau, fait en outre partie de ces poissons bons pour la santé, notamment du fait de leur richesse en oméga-3.

  • L’Union européenne reprend les importations de maquereaux et harengs des îles Feroé à partir du 20 août 2014. 

Fin de la guerre du hareng

L‘Union européenne va donc reprendre ses importations de harengs et maquereaux pêchés par les bateaux des Îles Féroé. Elles avaient été interdites il y a un an, en août 2013, pour protester contre « la gestion non durable » des stocks de harengs par l’archipel. En plus, les ports de l’UE avaient été fermés à la flotte des Îles Féroé pêchant le hareng et le maquereau.

hareng féroéEn 2013, les Îles Féroé, archipel sous souveraineté danoise, s’étaient octroyé une augmentation de 229 % de leurs quotas de pêche de harengs en Atlantique Nord-est, violant un accord de quotas passé entre États côtiers de l’Atlantique Nord-est et provoquant la colère des Européens.

Une victoire pour l’UE et pour les harengs

En juin, un accord politique entre l’UE et les Îles Féroé a été conclu pour mettre un terme à ce différend sur les quotas de pêche de hareng.

La Commission européenne a obtenu ce qu’elle cherchait : les Îles Féroé ont accepté « de cesser leurs pêches non durables et d’adopter un quota de hareng de 40.000 tonnes pour 2014 », qui « ne compromet pas les efforts de conservation » du stock.

Pour mémoire, l’Union européenne et la Norvège ont conclu un tel accord en mars avec les Îles Féroé sur leurs quotas respectifs de maquereau pour les cinq années à venir, enterrant une autre querelle surgie en 2010.

Malgré l’accord et la levée des mesures contre les îles Féroé, il ne faut pas croire que « l’UE considère tacitement que 40.000 tonnes est une part légitime » pour l’archipel. Et on en reparlera avec la Norvège, la Russie et l’Islande, qui exploitent en commun ces réserves avec les Îles Féroé, lors des discussions sur le partage des stocks qui se tiendront à l’automne.

En effet, plusieurs députés européens ont dénoncé une concession trop importante accordée aux Féroé, au détriment des autres Etats côtiers ou de la sauvegarde de l’espèce dans la zone. Le dossier Hareng n’est donc pas fermé.

*

Je réagis

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !

Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

Chargement
Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

Informations personnelles

Total du don : 5.00€

En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !
consoGlobe vous recommande aussi...

Jean-Marie Boucher est le fondateur de consoGlobe en 2005 avec le service de troc entre particuliers digitroc. Rapidement, il convertit ses proches et sa...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir Donnez votre avis

    Moi aussi je donne mon avis