Grenelle : organisation et menaces

Les 6 chantiers du Grenelle de l’environnement


La consultation, pilotée par le Ministre Jean-Louis Borloo, qui doit aider à refondre la politique de développement durable de la France crée déjà des tensions. avec les Associations.


L’enjeu est d’importance du fait du caractère crucial de l’écologie sur notre avenir mais également parce que l’enveloppe budgétaire d’argent public annoncée pour financer les propositions qui sortiront du processus « Grenelle de l’environnement », se monte à 40 milliards d’euros, de quoi soutenir bien des initiatives.


Rappelons les six groupes de travail thématiques


1 – Changement climatique et énergie.

2 – Biodiversité et ressources naturelles

3 – Environnement et santé

4 – Production et consommation durable, dont l’agriculture

5 – Démocratie écologique


6 – Emploi et compétitivité

Chaque groupe de travail comprend 5 collèges comprenant les représentant de :

1 – L’Etat

2 – Les ONG (d’une part, l’ »Alliance pour la planète » avec des associations internationales comme Greenpeace ou le WWF, etc… et d’autre part, France Nature Environnement, avec des associations locales, avec en plus la Fondation Nicolas Hulot).

3 – Collectivités locales

4 – Syndicats

5 – Patronat : le Medef a 18 représentants pour représentaer ses différentes fédérations.


et aussi :

6 – A chaque groupe, ont été ajoutées des « personnes morales » représentant les lobbys ou des entreprises spécifiques comme Total ou les agriculteurs.

Ont aussi été associées de personnalités reconnues pour leur compétence, par exemple :

– Jean-Marc Jancovici sur le thème du climat

– Jean-Marie Pelt sur le thème de la biodiversité.

Le danger des corporatismes

Déjà de multiples lobbys ou groupes de pression se manifestent pour faire partie ou influer sur les discussions : grandes entreprises, chasseurs, agriculteurs, syndicats professionnels, etc. Beaucoup redoutent qu’avec trop de représentant d’intérêts sectoriels, les mesures qui seront adoptées soit « de l’eau tiède », ou bien des »mesurettes » sans véritable portée.

Ce qui serait dommage pour un processus inédit dont on peut attendre beaucoup.


Lire également

  • Grenelle de l’environnement : début de contestation
  • Grenelle : début de contestation
  • Les 5 thème du Grenelle de l’environnement