Greenwashing, BMW en rajoute avec sa X6 hybride

C’est le Graal des amoureux de l’automobile avec un minimum de conscience écologique : disposer d’une voiture, luxueuse, sportive, imposante, puissante et qui ne pollue pas. Bref, un monstre automobile avec le bonus écologique. C’est précisément ce que BMW tente de nous vendre avec le X6 Hybride dévoilé au salon de Francfort 2009.

La X6, un hybride qui fait peur

Le salon de Francfort et la fin de l’année 2009 voit une floraison de nouveaux modèles de voitures hybrides. Parmi tous ces hybrides, la nouvelle X6 hybride de BMW tient la pole position. BMW présente la X6 Active Hybride comme « l’hybride le plus puissant du monde ».  D’ailleurs, la X6 hybride passe de 0 à 100 km/h en 6 secondes. Impressionnant !

X6 hybride BMWTout comme le gabarit de la voiture, les performances et le discours de BMW sont superlatifs. Parallèlement, la communication de BMW met tout autant l’accent sur le coté éco-friendly de son nouveau monstre hybride. La X6 hybride serait écolo car « elle consomme 20 % de moins que son équivalent X6 classique ».

De plus avec son moteur électrique, à l’arrêt et à basse vitesse, on coupe la motorisation essence et on roule silencieusement.

D’ailleurs, ça ne vous fait pas peur vous, en tant que piéton, un monstre surpuissant qui passe de 0 à 100 en 6 sec. Et qu’on n’entend pas arriver ou démarrer ?

Une consommation diminuée qui reste peu flatteuse

On aurait envie de dire bravo. Mais à y regarder de près, la communication écolo de BMW ressemble fort à du greenwashing.

Le taux d’émission officiel de la X6 Active Hybride au sein de l’Union Européenne est de 231 grammes par kilomètre.  C’est bien loin de l’objectif européen pour 2012 d’émissions moyennes pour les voitures neuves de 120 grammes.

De plus, c’est également un taux d’émission de C02 supérieur à la nouvelle gamme de Lexus hybrides et plus du double d’émission d’une Toyota Prius par exemple.

Toyota PriusAlors, certes la X6 hybride fait moins mal que le taux de 299 grammes de C02 de la X6 non hybride. BMW a l’air de trouver que ça suffit à se parer d’atours écologiques.

Ce genre de communication qui sert d’alibi à des acheteurs peu soucieux de leur environnement va sûrement se poursuivre puisque BMW annonce une « super voiture hybride » qui atteindra 100 kmh en moins de 5 secondes.

Hybride ou pas hybride, une voiture gourmande reste gourmande

Les voitures hybrides consomment moins que les modèles classiques, et c’est bien, nous sommes d’accord. Cela provient essentiellement du fait que les brusques poussées de consommation de carburant sont éliminées ou atténuées lors des accélérations ou décélérations.

Le carburant est consommé dans un flux plus régulier et l’énergie est transférée à une batterie qui alimente le moteur électrique lui-même. La batterie peut également utiliser l’énergie récupérée lors des freinages.

BMW logoMalgré tout, continuer à améliorer ses performances de motoristes, proposer des modèles hybrides de véhicules ultra-gourmands, ne suffit pas à faire de BMW un constructeur leader de l’écologie.

D’ailleurs certains législateurs commencent à y réfléchir.  A Londres par exemple, les pressions se multiplient pour ne plus accorder d’exemption de la taxe de circulation (congestion charge) aux gros émetteurs de C02, fussent-ils hybrides.

Heureusement, certains constructeurs ont de l’écologie une vision plus responsable.

Lire également sur l’automobile