La tomate FW13 : vers la tomate hybride de demain ?

La tomate FW13 : vers la tomate hybride de demain ?

La recherche en agronomie tente de créer des espèces de fruits et légumes hybrides qui possèderaient de nouvelles propriétés. Parmi elles, la tomate FW13. Particularité ? Cette dernière ne pourrirait pas. Zoom sur la tomate du futur, un hybride résistant et novateur.

La tomate FW13 : une tomate pas comme les autres

Tomate FW13

Crédit huffinghtonpost

Depuis quelques temps, sous serre, pousse une catégorie de tomate encore inconnue : la FW13.

Derrière ce nom de code se cache une tomate couleur miel, qui ne pourrit pas mais confit doucement.

Cette tomate se comporte en fait comme une datte. Elle perd petit à petit son eau et sa teneur en sucre augmente.

Ainsi, elle confit sans pourrir. En effet, lorsque la tomate mûrit, elle se dessèche et ne peut donc pas pourrir.

Tomate FW13 : le berceau de la recherche situé en Avignon

Logo SyngentaSylvain Bontems travaille pour Syngenta, une société suisse spécialisée dans la chimie et l’agro-alimentaire. C’est lui qui est chargé d’expérimenter la tomate du futur.

Pour cela, il dispose d’un centre de recherche mondial situé à Sarrians, non loin d’Avignon.

L’objectif ? Tenter de créer de nouvelles variétés de tomates, mais aussi de poivrons, melons et courgettes hybrides.

fleche- La tomate FW13 : vers la tomate hybride de demain ?Et la région n’a pas été choisie au hasard : elle a été sélectionnée pour son sol froid au printemps et son été chaud, sec et ensoleillé. Le responsable du centre, Régis Cambon souligne « qu’il faut que les nouvelles variétés puissent résister aux variations de températures ».