Froid ? 2010 sera l’année record du réchauffement

C’est sans doute difficile à croire en cette période hivernale marquée par la neige et la glace, mais consoGlobe vous le confirme, le réchauffement s’accentue en 2010. Ce sont les météorologues qui l’affirment : notre monde devient encore plus chaud. Beaucoup d’entre eux croient que 2010 sera l’année la plus chaude jamais enregistrée.

2010, année record de températures

Météo France a beau communiquer sur des alertes dues à un froid inhabituel, 2010 risque fort d’être très chaude.  Jusqu’à présent, l’année la plus chaude jamais enregistrée a été 1998.

Les spécialistes du climat expliquent que si, ces dernières années, les températures ne sont pas allé plus haut que le pic 1998, c’est grâce à un facteur clé, le réchauffement El Niño dans le Pacifique. Ce phénomène qui se produit à intervalles irréguliers régulièrement tous les deux à  sept ans. El Niño peut durer des mois et a pour effet d’injecter d’énormes quantités de chaleur dans l’atmosphère. Un fort El Niño s’était produit en 1998 et avait joué un rôle clé dans les températures records de la planète.

Le saviez-vous ? On appelle, le phénomène climatique El Niño, de l’Espagnol "le jeune garçon »", en référence à la naissance du Christ et en allusion au fait que cette période de réchauffement  temporaire se déclenche généralement à la période de Noël.

Developpement durable article
En sens inverse, ces dernières années, toutefois, l’océan Pacifique s’est refroidi grâce à un phénomène océanique symétrique à El Niño, La Niña. La Niña , "la jeune fille en Espagnol, a pour effet d’abaisser la température de surface de l’océan, ce qui est un facteur important pour contenir le réchauffement planétaire depuis une dizaine d’années.

  • Maintenant que ce refroidissement de l’océan va prendre fin, et qu’un nouvel El Niño pointe son nez, une période de réchauffement va à nouveau commencer dans le Pacifique.

Dans  les mois à venir une grande quantité de chaleur sera pompée de l’océan dans l’atmosphère. Selon les modèles  météo informatiques, il  y a une forte probabilité que cette année soit la plus chaude jamais enregistrée. Et si 2010 ne casse pas le record, il quasi certain qu’une des années suivantes le fera.
Developpement durable articleEn plein gel, on entend certaines personnes s’interroger sur la réalité du réchauffement planétaire. Il faut souligner que ce n’est pas parce-que les températures mondiales flambent que la France, et une grande partie de l’Europe, vont voir le temps chaud gagner du terrain

Ce n’est pas parce qu’on connait ponctuellement en France, un été pourri, des inondations, ou des périodes de gel que le réchauffement massif et inexorable s’arrête au niveau planétaire. La France ne représente guère plus qu’un millième de la surface du globe et ce qui s’y passe n’est pas représentatif du climat mondial.

De plus, même s’il est vrai que plusieurs pays d’Europe et la Floride connaissent des épisodes de froid intense, le Canada et des pays méditerranéens connaissent une période inhabituelle pour cette période de l’année.

Le réchauffement, une tendance lourde et longue

Il ne faut pas non plus oublier qu’un changement climatique ne se juge au minimum que sur des périodes  de 20  à 40 ans. Ce qui se passe à l’heure actuelle ne représente qu’un peu plus qu’un point sur une longue courbe.

Il est vrai par ailleurs que les modèles de simulation et les météorologues se trompent régulièrement en matière de prévisions à long terme.  Ils nous avaient d’ailleurs prédit un hiver plutôt clément.  Malgré tout, il n’y a aucun doute sur la tendance globale.  Cette tendance est accentuée en permanence par les milliards de tonnes de dioxyde de carbone qui sont injectée dans l’atmosphère par les activités humaines. 
Developpement durable articleL’évolution du climat est à la fois prévisible et imprévisible. Imaginez que vous lanciez des bouts de bois d’un pont dans un fleuve. Ils sont tous entraînés en aval mais on ne sait pas quel bâton arrivera le premier.

C’est la même chose avec le climat et la météo. Nous savons que le monde se réchauffe inéluctablement, mais on ne peut pas prédire à coup sûr quelle année va être la plus chaude. On sait qu’il y a une probabilité importante que chaque année soit une année record, et même si on fait des incursions dans le froid, le fleuve du réchauffement ne va que dans un seul sens.

Developpement durable article
Rédigé par Jean-Marie, janvier 2010

A lire au sujet du réchauffement