France Active au secours des entrepreneurs – un modèle qui fait ses preuves

France Active au secours des entrepreneurs - un modèle qui fait ses preuves

Depuis 1988, le réseau associatif France Active accompagne les entrepreneurs sociaux qui créent ou consolident des emplois. Le réseau associatif France Active aide aussi les personnes en difficulté qui souhaitent créer leur entreprise. Avec quelque 550 salariés et 2200 bénévoles répartis dans 41 « Fonds territoriaux », l’association se démarque par l’étendue de ses activités et par son degré d’insertion dans le tissu économique national et régional. Coup de projecteur sur un acteur essentiel de l’économie sociale et solidaire.

Dans la galaxie d’intervenants dans l’économie sociale et solidaire, il y a d’un côté des banques, des coopératives, des mutuelles ou des associations qui font du micro-crédit dans le but de réinsérer des personnes en difficulté D’un autre côté, il y a des organismes qui collectent des fonds auprès de personnes, physiques ou morales, pour que leur épargne soit dédiée à une démarche de solidarité, à un investissement socialement responsable. C’est ce qu’on appelle la finance solidaire.

France Active : une capacité d’intervention multiple

France Active se distingue par sa capacité à intervenir sur ces deux fronts. Elle se porte ainsi garant auprès des banques traditionnelles pour que le porteur de projet puisse accéder à des crédits bancaires, tout en protégeant son patrimoine.

france-active-finance-solidaire-01

Le logo de France Active

Ainsi, tout demandeur d’emploi-créateur d’entreprise, mais aussi des structures d’insertion par l’activité économique et des entreprises solidaires peuvent bénéficier d’une garantie d’un montant de 30 500 euros maximum sur 5 ans pour un coût de 2 % du montant garantie[1]. Un coup de pouce décisif.

Mais France Active ouvre aussi la porte à des prêts solidaires, comme le prêt NACRE [2] pour les demandeurs d’emploi, ou des prêts pour la création d’entreprises par des jeunes de moins de 26 ans (le programme Cap’ Jeunes), ou par des femmes (FGIF)[3].

FA propose enfin des prêts jusqu’à 60 000 euros sur 5 ans pour renforcer les fonds propres des entreprises solidaires. Elle peut même intervenir auprès d’une collectivité locale pour obtenir et garantir des prêts bancaires, par exemple pour favoriser le développement économique du territoire ou le retour à l’emploi de personnes en situation précaire.

Un impact démultiplié par le réseau

La force de FA c’est surtout son réseau de partenaires. L’association travaille en étroite collaboration avec la Caisse des Dépôts, l’Etat, les collectivités territoriales et de nombreuses banques. Des centaines d’actionnaires, de souscripteurs et de donateurs participent à ses activités.

Pour résumer, France Active est aujourd’hui en France un partenaire indispensable dans la lutte pour une économie plus solidaire et plus soucieuse de l’impact de l’activité économique sur la société.

france-active-finance-solidaire-chiffres-2014

45 000 euros pour Cristal Production

La société Cristal Production, créée en 1996 à La Rochelle et accompagnée par France Active en Poitou-Charentes, a ainsi bénéficié en 2013 d’un prêt de 45.000 euros et montre l’efficacité du dispositif de France Active.

Eric Debègue, son PDG, témoigne : « Cristal Production est avant tout un outil au service des artistes du spectacle vivant. Il est de plus en plus compliqué de monter des spectacles, débuter une carrière ou vivre décemment de son art. Les difficultés administratives sont nombreuses. C’est la raison pour laquelle j’ai choisi, après 20 ans d’activité sous la forme associative, de transformer notre association en société coopérative d’intérêt collectif (SCIC).

Le prêt de 45000 euros de la Société d’investissement France Active nous a permis de procéder au passage de l’association à la SCIC, de développer la structure et de renforcer notre trésorerie.
Eric Debègue

« J’ai réuni au sein des collèges de la coopérative tous les acteurs qui font le spectacle : les organisateurs, les institutions, les salariés et bien sûr les spectateurs. Notre bureau de production accompagne les artistes sur toutes les questions juridiques, la sécurité, la communicationEn 2012, nous avons ainsi accompagné 619 artistes salariés et réalisé 732 projets artistiques »[4].

France Active les a soutenus en 2013 et 2014

L’Ecole de la nature

association-ecole-de-la-nature

Association créée en 1996 et spécialisée dans la promotion d’activités de loisirs et d’accueil de groupe en pleine nature, elle compte 6 emplois temps plein. La SIFA est intervenue à hauteur de 36 000 euros pour financer l’équipement et l’agencement du futur centre d’accueil et d’hébergement de Colempce.

www.villagedecolempce.com

Pays’en Bio

pais-en-bio

Coopérative créée en 2013 et spécialisée dans le commerce de produits issus de l’agriculture biologique, Pays’en Bio compte 4 emplois temps plein(les 4 associés). La SIFA est intervenue à hauteur de 40.000 euros pour financer le lancement de l’activité.

APIVET

apivet

Entreprise d’insertion créée en 1995 et spécialisée dans la revalorisation de vêtements collectés, APIVET compte 24 emplois temps plein (dont 18 en insertion). La SIFA est intervenue à hauteur de 20.000 euros pour financer son outil de production et soutenir l’activité des magasins de vente.

www.apivet49.com.

Le Colombier

le-colombier

Association créée en 1985 et spécialisée dans la production maraîchère, l’abattage et la transformation de volailles, Le Colombier Blégnière compte 96 emplois temps plein, dont 79 travailleurs handicapés. La SIFA et le programme d’investissement d’avenir (PIA) sont intervenus à hauteur de 60.000 euros chacun et ont participé au financement de l’activité commerciale de l’ESAT.

www.esatcolombierblegniere.fr

Notes de l’article :

[1] Exemple : pour un prêt de 15 000 euros garanti à 65 %, le coût de la garantie est de 195 euros.

[2] « Nouvel Accompagnement à la Création et la Reprise d’Entreprise », ce prêt à 0 % est ouvert aux demandeurs d’emploi qui souhaitent créer ou reprendre une entreprise, quels que soient la forme juridique et le secteur d’activité de celle-ci.

[3] Fonds de Garantie pour la création, la reprise ou le développement des entreprises à l’Initiative des Femmes.

[4] Témoignage pages 10-11 du Rapport d’Activité 2013.