Les cosmétiques : sains ou toxiques ?

Rédigé par Consoglobe, le 24 nov 2006, à 1 h 19 min

Beaucoup de cosmétiques contiennent des composants chimiques qui soulèvent des questions voire des polémiques. Colorants, conservateurs, solvants tels que le triclosan, les sels d’aluminium, les parabens sont même parfois accusés d’être cancérigènes ! Alors faut-il s’en méfier ? Peut-on croire que l’industrie met sur le marché des substances dangereuses pour la santé ?

Quoi qu’il en soit, les marques et les produits naturels et bio sont de plus en plus nombreux sur le marché. Ils répondent à un besoin d’être rassurés des consommateurs : selon un sondage TNS-Sofres, 43 % des femmes sont enclines à choisir un produit cosmétique bio. C’est dire combien les packages et les labels verts ont de l’avenir.

cosmetique bioVous trouverez dans la boutique Beauté – santé des produits cosmétiques bio.

Attention, il ne faut pas les confondre avec les produits simplement appelés « naturels », notion très floue. Pour vous y retrouver, choisissez des produits avec un label évident, comme Cosmébio.

Lisez l’article “Cosmétiques bio : inoffensifs ?”. Vous pouvez aussi vous procurez l’ouvrage « Le guide des cosmétiques bio » que nous recommandons car il fait l’inventaire de 3000 produits cosmétiques bio proposés par 40 marques allemandes et françaises qui ont été testés par 4000 clientes.

Le site Le flacon est très utile pour connaître la composition des produits cosmétiques.

Les composants toxiques à connaître

  • Les parabens  : réputés pour leur pouvoir allergisant, certains de ces conservateurs sont soupçonnés d’être cancérogènes et dangereux pour le développement du foetus.
  • Les éthers de glycol : on sait depuis les années 80 qu’ils attaquent les cellules du sang, les gènes, la fertilité et sont même cancérigènes.
  • Les phtalates  : ces agents fixateurs ou vecteurs dans les produits cosmétiques sont classés toxiques pour la reproduction (le DEHP et le DBP sont les plus dangereux). Le DEHP provoque des troubles du développement des testicules et perturbe les hormones du foie. Le DEP, réputé pour présenter de très faibles risques, n’en possède pas moins des propriétés assez identiques du fait de molécules de la même famille (atteintes à l’ADN du sperme). Il est fréquemment utilisé comme dénaturant de l’alcool contenu dans les parfums (pour le distinguer de l’alcool alimentaire, d’un point de vue fiscal).
  • Les composés de muscs artificiels contribuent à la fragrance des parfums. Les muscs nitrés sont de moins en moins produits à cause de toxicité pour l’environnement et la santé. Les muscs polycycliques, controversés quant à leurs impacts, sont fortement déconseillés par les experts.
  • Les alkylphénols et éthoxylates d’alkylphénol sont incorporés comme agents émulsifiants dans les cosmétiques. Le plus controversé est le nonylphénol à l’activité hormonale (oestrogène) avérée :pouvant dégrader la qualité du sperme et provoquer des atteintes à l’ADN.
  •  

    Les produits dangereux parfois présents dans les articles cosmétiques ou de parfumerie

  • Dibenzodioxines Polychlorées (PCDD)
  • Dibenzofuranes Polychlorés (PCDF)
  • Biphénylés Polychlorés (PCB)
  • Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques (HAP)
  • Pentachlorophénol (PCP)
  • Parafines chlorées à chaîne courte (SCCP)
  • Isomères de l’Hexachlorocyclohexane (HCH)
  • Mercure et composés organiques mercuriels
  • Cadmium
  • Plomb et composés organiques du plomb
  • Composés organoétains
  • Nonylphénol / Ethoxylates de nonylphénol (NP/NPE) et substances assimilées
  • Musk xylène
  • Retardateurs de flamme au brome
  • Les phtalates – Dibutylphtalate (DBP) et Diethylhexylphtalate (DEHP)
  • Les autres muscs synthétiques nitrés et les muscs polycycliques
  • Les autres phtalates
  • Les autres éthoxylates d’alkylphénol
  • Le bisphénol A
  • Le PVC
  • *

    Sur les cosmétiques :

    Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
    consoGlobe vous recommande aussi...

    Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

    Chargement
    Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

    Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

    Informations personnelles

    Total du don : 5.00€

    En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !


    
    6 commentaires Donnez votre avis
    1. Le Guide des produits de beauté, d’hygiène et des cosmétiques non toxiques est un moyen d’échapper à une partie des polluants de la soupe chimique dans laquelle nous baignons. Ce document vous aide à décrypter les étiquettes sur chaque produit cosmétique en vous évitant les produits chimiques toxiques et nuisibles, vous fournit la liste détaillée des ingrédients dangereux pour la santé et l’environnement, vous apprend quels outils utiliser pour choisir des produits sains et met à votre disposition plus de 450 produits pour femmes, enfants et hommes, tous analysés, ingrédient par ingrédient et sélectionnés en fonction de leur innocuité, tout en donnant des indications sur les prix et les endroits où ces produits sont détaillés. En le consultant, vous allez apprendre de précieux astuces pour faire la différence entre le véritable et le faux bio qui, dernièrement, prolifère sans vergogne semant encore plus de confusion auprès de la population et ce dont votre peau et vos cheveux ont véritablement besoin, au-delà de slogans publicitaires, pour être en santé.

    2. Il y a tellement de produit toxique qu on ignore!
      Faire passer le message est important pour etre plus sain.

    3. d’accord avec ce qui est dit par consoglobe, avec des produits courants voir très chers des taches sont apparues sur ma peau, depuis ce temps je n’utilise plus que des produit bio, ex: melvita ou kuomayé pour les crème, les gels douche, et meme les schampooings ces produits sont aussi efficaces que les autres bon courage a toutes.

    4. là aussi je vais faire l’avocat du diable, porquoi ne pas dire franchement et afficher les produits que l’on peut utiliser sans crainte et dénoncer ceux dont les risques d’utilisation représentent un danger…

    5. J’utilise les produits de la gamme PHYT’S. Ils affichent clairement le label bio lié à la charte cosmebio. Ma peau pourtant très réactive les supporte très bien. Je les trouve très agréable à utiliser et ils ne sont pas plus chers que certaines marques pourtant réputées.

    6. cet article faait peur je suis vite allaer voir mes praduit de ce fait.
      Une quesstion me vient : purquoi ses produit ne sont pas interdit a la vente si il y a un danger pour la sante si infime que se soit

    Moi aussi je donne mon avis