Faso Soap, le savon contre le paludisme

Au Burkina Faso, Moctar Dembélé et Gérard Niyondiko, deux jeunes étudiants ont développé Faso Soap ce qui pourrait devenir une solution naturelle contre le paludisme, de surcroît accessible à tous : le ‘Faso Soap’, un savon anti-moustique.

Faso Soap, le savon contre le paludisme

Deux jeunes Africains ont été les grands gagnants de l’édition 2013 du Global Social Venture Competition (GSVC). Ce concours international créé en 1999 par des étudiants de l’Université de Berkeley en Californie, récompense des étudiants et jeunes diplômés créateurs d’entreprises à fort impact social et/ou environnemental.

Moctar Dembélé et Gérard Niyondiko ont remporté la compétition grâce à leur Faso Soap, un savon anti-paludisme, aussi appelé malaria en anglais.

Faso Soap, le savon qui peut sauver des vies

Transmis par les piqûres de moustique, le paludisme tue chaque année un million d’individus et touche particulièrement les enfants.

Le paludisme est la première maladie parasitaire dans le monde

Anti-moustiques15

Le paludisme en chiffres :

  • Un tiers de la population mondiale dans 109 pays est exposée au risque de contracter le paludisme.
  • on dénombre 300 millions de cas par an.

 

Aujourd’hui, il n’existe toujours pas de vaccin qui empêcherait de contracter la maladie, ni de médicaments pour la soigner. Le seul moyen d’éviter le paludisme est de se protéger des moustiques et de leurs piqûres. Mais si des produits de prévention existent, comme les moustiquaires par exemple, ils ne sont pas tous accessibles à la population. Également, les médicaments anti-paludéens, comme la Malarone ou le Lariam coûtent beaucoup trop cher, ne peuvent être pris sur la durés car ils provoquent beaucoup d’effets secondaires qui peuvent s’avérer graves.

Lire la suite : Une solution anti-paludisme accessible, simple et efficace