Les évolutions du charbon en Chine

>>> Suite de l’article dédié aux évolutions du charbon chinois.

La crise économique récente a accéléré ce processus et les Pouvoirs publics profitent d’une demande déclinante pour le charbon pour racheter ou fermer les autres sociétés minières privées.

Les nouvelles dispositions légales rendent également plus difficile le renouvellement par les mines de leur licence d’exploitation et imposent des contraintes plus fortes en terme de sécurité ou de qualité du matériel minier.

La re-nationalisation du charbon chinois

La réalité est que sous le prétexte de promouvoir une secteur minier débarrassé de ses acteurs les moins bons et les plus faibles, les dirigeants chinois ont eu peur de se trouver face à un secteur minier qui serait devenu trop grand pour être contrôlé. L’objectif est de disposer d’un secteur public plus obéissant et plus apte à recevoir l’argent public.

charbon

Cette politique de reprise de contrôle a également eu lieu dans les secteurs de l’acier, de l’aviation et du raffinage. Il y a eu un cas en 2008, où un gouvernement provincial a racheté à un magnat local sa mine de charbon pour une fraction de sa valeur de marché, ce qui a été interprété localement comme le fait que le magnat minier était devenu trop important aux yeux des Autorités.

Cela est conforme à la politique chinoise de continuer à fortifier son secteur public à partir du secteur privé.

  • Il ne s’agit pas seulement d’une vision économique mais idéologique” comme le confirme Xua yeliang, un professeur d’économie à l’Université de Pékin. “Il s’agit de construire des champions nationaux” détenus par l’État chinois”.
  • Ces champions miniers sont supposés pouvoir se mesurer, sur le marché mondial, à des pointures comme Peabody Energy, Rio Tinto ou encore Arch Coal, les leaders mondiaux.
  • Developpement durable articleMais l’état du secteur du charbon en Chine est encore trop morcelé pour être réellement compétitif : Shensua, la plus grande mine de Charbon de Chine ne produit que 10 % des 3 milliards de tonnes de Charbon consommé en Chine en 2009.

Voir la production chinoise évoluer sous vos yeux dans le Planetoscope : plus de 40 % de la consommation mondiale !

De plus, ce n’est pas parce que les mines chinoises sont à nouveau de plus en plus publiques que la corruption disparaît pour autant.

En avril 2010, dans la province du Shanxi, le gouvernement à condamné un dirigeant de mine locale à 20 ans de prison pour avoir détourné suffisamment d’argent pour s’acheter 35 appartements à Pékin.

Comme quoi, pour les entrepreneurs privés chinois, l’immobilier semble plus prometteur que le charbon…. :)

Lire également sur l’énergie