Eviter les PCB dans l’alimentation

Les PCB, ou PolyChloroBiphényles, et PCT ou PolyChloroTerphényles sont des dérivés chimiques chlorés plus connus en France sous le nom de « pyralènes ». Comme les dioxines, ce sont des molécules complexes classées dans les Polluants Organiques Persistants. Elles ont été énormément utilisées par l’industrie depuis les années 30.

Les PCB, à quoi ça sert ?

Les PCB ou pyralènes sont utilisés comme isolant électrique, c’est pourquoi l’endroit où ont les trouve le plus souvent est à l’intérieur des transformateurs électriques.

Connus pour leurs qualités d’isolation électrique, de lubrification et d’ininflammabilité, les PCB ont aussi été utilisés dans les condensateurs, comme lubrifiants dans des turbines ou des pompes ou encore comme composants d’huiles, de soudures, d’adhésifs, de peintures et de papiers autocopiants.

Quelles conséquences environnementales des PCB ?

Developpement durable article

Les PCB sont une pollution, véritable désastre pour la nature. En effet, la structure moléculaire des PCB les rend extrêmement persistants dans les écosystèmes.

Les PCB ont été classés “cancérigènes probables” par le Circ, Centre de recherche sur le cancer car ils font partie des perturbateurs endocriniens.

Planetoscope  : 1200 millions de tonnes de PCB ont été produites dans le monde dont 400 millions de tonnes de PCB ont été émises dans la nature, 34 000 tonnes pour la France.

Retrouver des PCB dansl’environnement pose un problème conséquent : les PCB se concentrent dans les sédiments et pénètrent la chaîne alimentaire. En effet, les PCB se dissolvent dans les graisses où ils s’accumulent pouvant atteindre des concentrations
très élevées où elles résistent au temps en ne s’éliminant qu’avec une extrême lenteur.

pcb foetusC’est ainsi que les PCB se retrouvent en haut de la chaîne alimentaire, notamment chez les humains. Il est donc possible que des PCB se trouvent dans vos « graisses de réserves » mais également au sein des membranes de vos cellules.

Même à des doses très faibles, une exposition du foetus aux PCB peut entraîner une réduction de l’attention, de la mémoire, de la capacité verbale et du niveau psychomoteur d’un enfant. Ce danger majeur de l’exposition aux PCB lors de la grossesse entraîne un risque important de développement cérébral, immunitaire et endocrinien défecteux chez l’enfant

*