Energies renouvelables. Le solaire et l’éolien carburent !

Selon une récente enquête du Commissariat général au développement durable, après une grosse baisse de régime au cours des premiers mois de l’année 2010, tandis que l’énergie éolienne reprend un nouveau souffle, le solaire fonctionne pleins feux…

Le solaire et l’éolien, plus que jamais dans le vent !

Après une chute vertigineuse de 63 % au début de l’année, la puissance des éoliennes raccordées au réseau électrique, estimée à 556 mégawatts (MW) contre 528 MW en 2009, révèle un grand retour de l’engouement pour l’éolien !

éoliens

Globalement, la puissance des éoliennes raccordées lors des neuf premiers mois de 2010 n’a enregistré qu’une petite baisse de 12 % par rapport à l’année 2009, à la même période. Ainsi, la puissance intégrale du parc éolien connaît une remontée de 15 % depuis début de 2010.

Plus fort encore, la puissance des grands parcs photovoltaïques qui grimpe en flèche avec 33 nouvelles fermes solaires représentant une puissance de 110 MW

panneau

Non seulement la puissance totale du parc photovoltaïque est en hausse de 137 % depuis fin 2009, mais les nouveaux panneaux raccordés au réseau lors des 9 premiers mois de l’année représentent une puissance de production 3,4 fois supérieure à la même période en 2009.

Solaire et éolien : des mesures drastiques en 2011

Tandis que la prime d’intégration au bâti est actuellement limitée aux installations solaires inférieures ou égales à 250 kWc, la rétroactivité, toujours maintenue, aura profité qu’à plusieurs projets 2009 qui réclamaient le bénéfice des tarifs 2006, alors que la majorité a été exclue de cet avantage.

panneaux

Outre la hausse des tarifs d’électricité prévue (entre 3 et 4 %) au cours de l’année 2011, de nouveaux changements devraient voir le jour concernant le secteur solaire. Depuis le 29 septembre 2010 déjà, le crédit d’impôt accordé a diminué de 50 %, passant ainsi à 25 %.

Or, la baisse de ce crédit d’impôt additionnée à la réduction du tarif de rachat de l’électricité photovoltaïque laisse perplexe les professionnels quant à l’avenir de la filière…En revanche, à partir du 1er janvier 2012, le tarif d’achat devrait être réduit de 10 % chaque année.

Quant aux éoliennes, un relèvement tarifaire annuel est également prévu. Celui-ci sera fixé à 5 € par kilowatt de puissance installée, au lieu de 2,913 €. Une décision qui devra permettre de soutenir les collectivités locales accueillant les éoliennes.

Eoliennes

Enfin, le tarif de rachat de la production d’électricité pourrait bien être réduite de manière catégorique pour les accords signés en 2011, en passant de 0.58 €/kWh à environ 0.30 €/kWh pour les installations de 3 kWc intégrées au bâti. 

L’engouement des particuliers et des industriels pour les énergies renouvelables continuera-t-il dans sa lancée avec l’instauration de telles mesures ? Affaire à suivre…

>>>Voir les chiffres de l’énergie solaire et l’énergie éolienne.

Voir aussi :

electricité

Lire également sur les énergies renouvelables