Encens des rois mages – Bienfaits et méfaits

Encens des rois mages - Bienfaits et méfaits

« Or, encens et myrrhe »… tels furent les précieux cadeaux des trois Rois Mages au Christ Nouveau-né. Quelles vertus trouve-t-on à l’encens aujourd’hui ?

Encens des rois : on l’encense – il nous enfume ?

Point technique tout d’abord : l’huile d’encens est extraite de la résine de l’arbre à encens (Boswellia sacra, si vous tenez à en connaître le nom officiel), qui pousse principalement au Yémen, à Oman, en Ethiopie et en Somalie. L’encens est un ingrédient bien connu des cosmétiques et brûleurs d’encens depuis des siècles. Il a même été trouvé dans les vestiges des anciennes civilisations égyptienne et anglo-saxonnes. En outre, il est étroitement associé aux rites religieux, en particulier dans la tradition chrétienne.

Boswellia-sacra-arbre-a-encens-plante-medicinale-01Qui dit « encens » pense donc tout de suite aux volutes de fumée odorantes des temples et églises, avec, au passage, son lot de particules fines pas particulièrement bénéfiques à la santé.

Pourtant, sous forme d’huile essentielle, l’encens a des vertus multiples pour la santé, dues à ses propriétés antiseptiques, astringentes, carminative, cicatrisante, digestives, diurétiques, sédatives, toniques et autres. Vous n’en soupçonniez peut-être pas l’étendue…

Les vertus médicinales réelles de l’huile d’encens

En plus d’être utilisée encore aujourd’hui comme produit cosmétique et parfum, l’huile d’encens a de nombreuses utilisations médicinales.

Défense immunitaire

L’huile d’encens est efficace comme antiseptique, mais pas les fumées provenant de sa combustion, contrairement à certaines idées reçues. Il peut être appliqué sur les plaies sans effets secondaires connus pour les protéger contre le tétanos.

Soins buccaux

Ses qualités antiseptiques font également de l’huile d’encens un soin préventif utile contre les problèmes tels que la mauvaise haleine, les maux de dents, les caries, les plaies dans la bouche, et autres infections. Optez pour des produits de soins oraux naturels qui comprennent l’huile d’encens si vous en aimez le goût ou l’arôme. Vous pouvez même créer votre propre dentifrice naturel avec de l’huile d’encens et du bicarbonate de soude, ou un rince-bouche avec de l’eau et de l’huile de menthe poivrée.

© CC, Scott Zona

© CC, Scott Zona

Propriétés astringentes et tonifiantes

L’huile d’encens renforce les gencives, les racines des cheveux, et offre ainsi une protection contre les pertes de dents et des cheveux prématurées. Cette qualité astringente réduit également l’apparence des rides, et combat la perte de fermeté de l’intestin, des muscles abdominaux, et des membres associés avec l’âge. Surtout, l’encens agit comme un coagulant, en aidant à arrêter le saignement des plaies et les coupures. Cette propriété astringente aide également à soulager la diarrhée de divers types.

Aide à la digestion

Terme scientifique pour désigner une substance qui aide à lutter contre la flatulence, l’huile d’encens aide à éliminer les gaz et les problèmes associés tels que maux d’estomac et douleurs dans la région abdominale. Elle accélère aussi la sécrétion des sucs digestifs (sucs gastriques, bile et acides) dans l’estomac et facilite le mouvement des aliments dans les intestins en stimulant le mouvement péristaltique.

Pouvoir cicatrisant

Disparition des vergetures, réduction des cicatrices, des traces laissées par l’acné…

Effet diurétique

L’huile d’encens peut aussi vous aider à libérer l’eau de votre corps par l’urine, et ainsi vous aider à perdre ce poids supplémentaire d’eau, ainsi que les graisses, sodium, acide urique et diverses autres toxines du corps, avec l’avantage supplémentaire d’abaisser la pression artérielle.

Boswellia-sacra-arbre-a-encens-plante-medicinale-04Problèmes respiratoires

L’huile apaise la toux et élimine le flegme déposé dans les voies respiratoires et les poumons. Ses propriétés anti-inflammatoires aident également à détendre les voies respiratoires, ce qui peut réduire les dangers des crises d’asthme.

Peu d’effets secondaires

Il n’y a pas d’effets secondaires indésirables connus. Cela étant dit, l’huile essentielle d’encens ne doit pas être utilisée pendant la grossesse, du fait de son effet sur les saignements utérins et son pouvoir astringent.

Une industrie qui sent bon

A noter que l’huile d’encens se marie bien avec l’huile de citron, d’orange et d’autres agrumes, ainsi que le Benjoin, la bergamote, la lavande, la myrrhe, le pin et l’huile de bois de santal. Cela en fait un élément populaire de nombreux herboristes pour diverses combinaisons en aromathérapie.

*
huile essentielle encens bienfaits usage plante médicinale

Lisez également sur les plantes :