Ecologie, le comté de Vorarlberg fait feu de tout bois

Ecologie, le comté de Vorarlberg fait feu de tout bois

Voici un bel exemple de résilience. Vorarlberg qui était il y a 30 ans encore l’un des comtés les plus pauvres d’Autriche est aujourd’hui une région exemplaire en matière de construction durable. Grâce à un groupe d’architectes bien inspirés et qui ont su gérer de manière optimale la ressource bois, Vorarlberg peut aujourd’hui donner des leçons d’écoconstruction au monde entier !

Un engagement collectif pour reconstruire les villes

Jusque dans les années 1980, le comté de Vorarlberg se caractérisait par un climat difficile et sa ruralité. Si la plupart des habitants vivaient de l’agriculture, quelques uns occupaient des postes dans l’industrie forestière. La ressource bois, pourtant bien présente, n’était que très peu exploitée.

C’est alors qu’un groupe d’architectes a flairé, dès cette époque, l’opportunité que pouvait offrir la filière bois à une région comme celle-ci. Conscients du potentiel écologique et économique de la construction en bois, ils ont voulu reconstruire les villes et villages avec des bâtiments durables, performants d’un point de vue énergétique et qui s’intègrent parfaitement au paysage.

Habitants et administration publique ont ainsi joué la carte du bois. Les architectes ont été le moteur d’un nouveau modèle de société, dans lequel chacun a voulu intégrer les préoccupations environnementales à son quotidien.

Palais des congrès de Bregenz. Photo : Marco Mathis

Palais des congrès de Bregenz. Photo : Marco Mathis

Depuis les années 1990, la région est devenue un véritable modèle. Les adeptes de la construction écologique viennent d’ailleurs y puiser leur inspiration.

Les constructions en bois de Vorarlberg allient style contemporain et notes traditionnelles avec des immeubles modernes, où le bois côtoie de vastes surfaces de verre d’acier. Ces constructions respectent un terroir riche en se développant en totale harmonie avec la Nature.

La forêt de Bregenz qui fournit la région est gérée de façon raisonnée. La filière a bien entendu un impact retentissant sur l’économie puisqu’il s’y est développé un véritable savoir-faire chez les artisans du bois.

Aujourd’hui, la région est tellement fière de ses constructions bois qu’elle propose même des circuits touristiques dédiés à l’architecture.

Sur les maisons en bois :