Ecolabels : quels produits sont concernés ?

Ecolabels : quels produits sont concernés ?

En France, seuls 2  “écolabels” sont reconnus par les pouvoirs publics comme garantissant la qualité écologique d’un produit ou d’un service :  la marque NF Environnement et l’écolabel européen (en savoir plus). Mais quels sont les produits concernés par ces labels ?

2010 : de nouvelles catégories de produits écolabellisées

Aujourd’hui les 2 écolabels NF environnement et Ecolabel européen couvrent 50 catégories de produits et devraient encore s’élargir dans les mois à venir avec de nouvelles catégories, telles que :

  • les jeux et jouets, les articles de classement  ou encore les couches pour NF environnement.
  • le mobilier en bois ou les revêtements de sol textiles pour l’Ecolabel européen.

Les jeux et jouets bientôt écolabellisés ?

Le nombre de produits porteurs de ces écolabels dans nos rayons est donc amené à grandir alors que, fin 2009, 187 produits et services étaient par exemple porteurs de l’Ecolabel européen en France.

Toutefois certaines catégories ont encore peu de produits référencés telles que celles des lubrifiants, appareils électroménagers ou ordinateurs.

  • Pour les appareils électroménagers ou les ordinateurs portables, peu d’entreprises mettent en place une démarche de certification de leurs produits, la plupart s’en tenant simplement à l’étiquette énergétique” nous confiait ainsi Pascale Proïa, responsable du pôle environnement du groupe AFNOR, chargé de délivrer ces 2 écolabels.

Developpement durable articleUne étiquette énergétique qui n’est pas un label mais un affichage obligatoire de données quantitatives relatives à l’impact environnemental du produit…

Ecolabels : des demandes volontaires mais pas gratuites…

Il faut dire également que la demande et l’usage des écolabels ont un coût pour les entreprises :

  • Pour faire certifier un seul produit par un écolabel,  les
    entreprises doivent prendre en compte des frais de dossier, d’audit, ou encore des droits d’usage de la  marque (redevances annuelles calculées sur la base du chiffre d’affaire du produit), le tout revenant à plusieurs milliers d’euros par an.