Diagnostics immobiliers (3). Comment s’y retrouver ?

Troisième partie de notre zoom sur les diagnostics immobiliers et les bons plans écolo pour valoriser votre habitat avant sa vente ou sa location.

 

Le diagnostic des risques naturels et technologiques (ERNT)

Developpement durable articleDepuis le 1er juin 2006, pour vendre ou louer votre maison ou appartement, vous devez procéder à un État des risques naturels et technologiques. Celui-ci évalue les risques d’inondations, de sécheresse, de séisme et les risques technologiques (industries, risques biologiques…).

  • Coût  : moins de 80 euros.
  • Validité  : moins de 6 mois avant la vente

Conseils pour un bon diagnostic…

  • 8000 à 9000 diagnostiqueurs opèrent aujourd’hui dans le marché du diagnostic immobilier : vérifiez toujours que le diagnostiqueur soit indépendant et certifié.
  • N’oubliez pas de lui demander de joindre une attestation sur l’honneur spécifiant qu’il a les  certifications requises pour chaque diagnostic, en plus
    d’une assurance professionnelle.

En effet selon une enquête de l’UFC-Que choisir (2008), de   nombreux abus et anomalies existent avec des prix qui varient du simple au double, des expertises bâclées, des rapports non
conformes, etc. L’association conseille aussi d’éviter de prendre le diagnostiqueur conseillé par l’agent immobilier .

Le diagnostic Prêt à Taux Zéro – PTZ

Le diagnostic Prêt à Taux Zéro – PTZ (à ne pas confondre avec l’éco-PTZ) est nécessaire à l’obtention d’un prêt à taux zéro en vue de l’achat d’un bien immobilier de plus de 20 ans.

Ce diagnostic vérifie la bonne qualité de la maison ou de l’appartement et assure à  l’organisme prêteur que l’investissement répond à certaines normes réparties en 26 points de contrôle dont les systèmes de chauffage et de ventilation, les installations de gaz et   d’électricité, l’étanchéité des sols, etc.

  • Coût : entre 100 et 200 euros
  • Validité  : 1 an (établi pour chaque demande de prêt à taux zéro)

Le diagnostic écologique

Developpement durable articleLa démarche HQE (Haute Qualité Environnementale) intègre en son sein un diagnostic écologique du bâtiment susceptible de bénéficier de la norme NF démarche HQE. Une maison écolo, adoptant la démarche HQE, est non seulement un bienfait pour l’environnement mais aussi pour les économies du propriétaire.

En effet, ce diagnostic écologique établi par un professionnel avant la construction permet une valorisation du patrimoine immobilier à ne pas négliger !

En fonction du type de construction envisagée, différentes normes ont intégré en leur sein la démarche HQE :

  • la norme « NF Bâtiments Tertiaires – Démarche HQE » : propose une démarche HQE associée à un diagnostic écologique aux bâtiments neufs du secteur tertiaire (Assurance, Banque, Éducation, Hôtellerie,  etc.),
  • la norme « NF maison individuelle – Démarche HQE » : certification attribuée aux maisons neuves par la CEQUAMI,
  • la norme « NF logement – Démarche HQE » : certification attribuée aux logements réhabilités, au logement collectif ou individuel groupé par la CERQUAL, filiale de l’association QUALITEL.

 

Sur les diagnostics immobiliers :

Sur l’immobilier