Devenez propriétaires virtuels du Rainbow Warrior III

Jamais à court d’idées, Greenpeace propose aux internautes de participer à la construction du Rainbow Warrior III, en achetant symboliquement l’une des 400 000 pièces  du futur navire.

Vous pouvez ainsi devenir le propriétaire symbolique d’une machine à laver, d’une combinaison de survie ou encore d’un boulon…

Rainbow Warrior III, le nouveau guerrier vert ?

Rainbow Warrior III

“Petit-fils” du célèbre navire coulé par les services secrets français en 1985, le Rainbow Warrior III de Greenpeace est en construction depuis juillet 2010 dans un chantier naval de Brême, en Allemagne.

Succédant au Rainbow Warrior II, il s’agit du premier navire construit par l’ONG, les précédents étant d’anciens bateaux réhabilités.

Cette construction sur-mesure permettra de diminuer l’impact environnemental des déplacements maritimes du futur “guerrier” de 60 m de long, propulsé principalement par voile et l’énergie éolienne, avec un moteur hybride (diesel/électrique) utilisé en cas de conditions météo difficiles.

Aider au financement du Rainbow Warrior 3

Canot de Sauvetage à 1200 €


Sa mise à l’eau est prévue pour octobre prochain, mais en attendant, l’association écologiste propose aux internautes d’acquérir symboliquement une des pièces mises en vente sur un site internet dédié pour pouvoir boucler le budget de construction du navire (22 millions d’euros).
  • Les prix des pièces sont très variables, allant du déssalinisateur  à 7000 € aux stylos, fourchettes ou boulons à 1 €.
  • La valeur globale des 400 000 pièces mises en vente serait de 7 millions d’euros.

Vous l’aurez compris : l’achat n’est que symbolique, il s’agit en quelque sorte d’un “don déguisé”. Vous n’avez ainsi aucun droit sur la pièce “achetée”.

En retour, les acquéreurs, ou plutôt les donateurs, recevront un certificat de propriété  symbolique et auront l’honneur de voir leurs noms inscrits sur un mur de la future salle de conférence du bateau.

Outre l’achat symbolique de pièces, le site interactif dédié au Rainbow Warrior permet de suivre l’avancée de construction du navire en temps réel*, de voir les noms des donateurs également de consulter les plans d’architecte et d’effectuer une visite en trois dimensions du navire.

La construction du navire peut être suivie en direct à partir d’une caméra installée au chantier maritime Fassmer à Brême, en Allemagne.

* Le 17/03/2011,  le pourcentage de construction était affiché à 32 %.

*Article rédigé par Pauline