Participez au Défi Mobilité Durable pour changer les mauvaises habitudes

Suite à la loi sur la transition énergétique, on parle beaucoup de solutions alternatives dans les secteurs de l’énergie, du tourisme et de la mobilité. Ce dernier secteur a connu de nombreuses péripéties et si décrets et lois en faveur du développement durable sont importants, il est temps de passer à l’action pour faire bouger les mentalités ! Hop-cube et ses partenaires lancent un défi pour inciter entreprises et salariés à franchir le pas de la mobilité durable.

Participez au Défi Mobilité Durable pour changer les mauvaises habitudes

La mobilité durable a le vent en poupe récemment : l’Indemnité Kilométrique Vélo (IKV) est enfin officialisée suite à la forte pression des employés et les employeurs ont obtenu le remboursement de 25 % du crédit d’impôt. Surfant sur cette vague de changements, Hop-cube et ses partenaires ekodev et Cyclez, lancent un défi aux entreprises et à leurs salariés pour les inciter à changer leurs habitudes en matière de transport.

Qu’est-ce que le Défi Mobilité Durable proposé par Hop-Cube ?

En Île de France, des solutions existent déjà pour accompagner les professionnels (entreprises, associations, collectivités territoriales, etc.) à opter pour la mobilité active responsable. Parmi elles, notons le Défi mobilité Durable, un concept de Hop-Cube, éditeur spécialisé en suites logicielles de reporting environnemental, porté par Thomas Albisser, fondateur et CEO de la start-up.

Le concept

En collaboration avec ekodev, agence de conseils et services en développement durable et Cyclez, fournisseur de solutions de transport en vélo à assistance électrique, ce projet innovant et ludique, consiste à motiver les salariés d’une (ou plusieurs) structure pour les fédérer autour d’un but commun : faire le plus de kilomètres à vélo ou à pied, en transport en commun ou en co-voiturage.

L’idée est simple,  les entreprises lancent un défi à leurs employés : réaliser l’équivalent du tour de France à pied, parcourir autant de kilomètres que le tour de la terre en utilisant uniquement des modes de transports alternatifs à la voiture…

Hop-Cube édite la plateforme web collaborative pour collecter et gérer le volume des données généré par le Défi Mobilité Durable, ekodev accompagne les structures dans leur communication et Cyclez propose une solution clef en main de vélos à assistance électrique.

Notre force c’est notre complémentarité car nous pouvons répondre à tous les besoins de l’entreprise et encadrer ce projet entièrement.
Thomas Albisser, fondateur et CEO de Hop-Cube

 

Les employés désirant participer s’inscrivent sur la plateforme et sont ensuite intégrés, de manière aléatoire, à une équipe. Les membres communiquent entre eux sur la plateforme ou l’application, grâce aux outils de communication de leur entreprise.

Pour chaque trajet fait à pied ou à vélo, en transport en commun ou en co-voiturage, les équipiers participant au défi doivent renseigner le nombre de kilomètres effectués. Lorsque l’équipe a parcouru le nombre établi de kilomètres, elle est inscrite sur une liste pour un tirage au sort qui désignera de nouveaux gagnants chaque mois. Si l’entreprise le prévoit, les vainqueurs peuvent obtenir des récompenses, sous la forme de bons d’achat par exemple.

Pour l’instant, il n’y a pas d’engagement contraignant l’entreprise à long-terme, et il est possible que bien qu’elle soit satisfaite du projet, elle ne mette rien de concret en place par la suite.

Les nombreux avantages

Les entreprises génératrices d’un fort trafic – liste compilée par la DRIEE – sont soumises au Plan de Protection de l’Atmosphère. Pour répondre au PPA ou anticiper la réglementation, il leur est nécessaire de faire un Plan de Déplacements Entreprise ou Plan de mobilité.

Le Défi Mobilité Durable pourrait en quelque sorte, être un « avant-Plan de Déplacements Entreprise » pour elles. En effet, à la fin du projet qui dure souvent autour de trois mois, l’entreprise peut évaluer le nombre de salariés participants et la motivation générale du personnel.

Les employés, de leur côté, sont déjà sensibilisés de manière ludique à la mobilité durable, ce qui facilitera la mise en place d’un PDE, souvent plus contraignant (questionnaires, etc.). Ils pourront ainsi s’approprier le PDE plus facilement puisqu’ils seront déjà dans une optique d’amélioration et de changement.

Ce projet n’est pas forcément destiné à initier un PDE. C’est cependant un bon trampoline pour l’entreprise avant la mise en place d’un tel programme. Tous les niveaux de l’entreprise seront ainsi déjà sensibilisés.
Thomas Albisser

 

Le projet Défi Mobilité Durable entraine dans les faits, une véritable avalanche de répercussions positives :

  • Hausse de la cohésion au sein de l’entreprise, grâce aux équipes créées de manière aléatoire : les équipiers organisent souvent des activités ensemble (manger ensemble avant de rentrer à vélo, etc.
  • Réappropriation des outils de communication de l’entreprise.
  • Avant-goût du PDE, en plus original et ludique.
  • Implication plus importante de l’ensemble de l’entreprise lors de la mise en place du PDE.
  • Image positive de l’entreprise
  • Attractivité de l’entreprise (les employés restent et l’entreprise attire de nouvelles personnes)

Comme pour tout nouveau projet, les améliorations sont possibles : au niveau de l’analyse en amont et du calcul du report modal ainsi que de la sensibilisation des salariés concernant leurs droits (décret IKV, etc.). Elles seraient déjà en cours de développement, d’après Thomas Albisser. En tout cas, voici une initiative que nous aimons bien chez consoGlobe.

Restez connecté pour connaître les entreprises qui joueront le jeu en 2016 ici !