Consommation : la soupe et la lessive font un bond !

Le froid a parfois des conséquences cocasses. La vague glaciale qui a récemment frappé la France a poussé la consommation d’énergie à la hausse, mais aussi celle des lessives pour laine et des soupes !

En effet, la consommation de soupe lors de la deuxième semaine de janvier a connu une hausse de plus de 38 % par rapport à l’année passée. Concernant les lessives pour lainages, elles ont augmenté de 7 %, révèle la société Climpact, spécialiste de l’impact climatique sur l’économie

"La consommation d’énergie a augmenté de près de 11 % sous l’effet du coup de froid mais tous les produits saisonniers ont été concernés et pas seulement alimentaires comme les plats cuisinés" a expliqué Harilaos Loukos, président et directeur scientifique de Climpact

Un exemple de produit saisonnier : Le pare-brise… La pose de pare-brise de voitures a augmenté car ils éclatent actuellement sous l’effet des brutales variations de température (froid intense + chauffage soudain de l’habitacle).

Climpact a pour objectif de sensibiliser les entreprises et le public aux répercussions du changement climatique afin de les aider à s’adapter. Sur certains marchés, ces impacts peuvent entrainer jusqu’à 80 % de variation de volume sur une période d’un mois.

Les bienfaits de la soupe

Chargée en souvenirs, la soupe est par excellence le plat des repas en famille. Elles ne seront jamais aussi bonnes et bienfaitrices que préparées avec des produits de saison.

Plus savoureux et aux prix beaucoup plus abordables, c’est aussi lorsqu’ils sont de pleine saison que les légumes offrent le plus de nutriments. Par conséquent, cet hiver optez pour les poireaux, les carottes, les betteraves, les choux, etc.

Pour éviter la perte de ces nutriments essentiels, respectez quelques règles simples :

  • Epluchez les légumes au dernier moment et ne les laissez pas tremper dans l’eau pour les nettoyer.
  • Limitez le temps de cuisson de vos soupes.

Ce ne serait pas un scoop si l’on vous disait que les soupes sont une véritable source de vitamines et minéraux essentiels à une alimentation saine et équilibrée.

Pourtant, il est bon de le rappeler. Fruits et légumes renferment des antioxydants et quantité d’autres nutriments qui garantissent la protection des cellules. A tel point que les médecins nous conseillent à l’unanimité d’en manger si possible au moins 5 par jour. Les études ont prouvé qu’ils contribuent à réduire notamment les risques de cancer.

De plus, déguster un bol de soupe en entrée est le meilleur moyen de limiter les excès de la suite du repas…

Préférer la lessive écologique

Les lessives écolo ne possèdent pas de composants dérivés du pétrole, mais des matières premières renouvelables, d’origine végétale ou minérale.

Biodégradables en trois jours pour la plupart, elles ne polluent pas le milieu aquatique. Non agressives pour la peau, elles ne sont pas testées sur les animaux.
 
Par ailleurs, les emballages sont souvent constitués à 95 % de papier recyclé ou de polyéthylène 100 % recyclable. Elles existent sous forme de poudres ou de liquides, de produits pour le lainage, d’assouplissants…

Lessive écologique au savon végétalCes lessives donnent d’excellents résultats, même à basse température, aussi bien pour le blanc que pour la couleur.

Une bonne lessive contient :

  • Des conservateurs naturels, comme l’alcool de betterave et des huiles essentielles.
  • Des parfums extraits de plantes ou d’huiles essentielles pures, lavande ou agrumes, légers.
  • Des agents de blanchiment comme le percarbonate de sodium, composé de sel, de calcaire et d’eau oxygénée.
  • Des adjuvants comme le citrate de sodium ou les zéolites, sortes d’argile, inoffensifs pour l’environnement.
  • Des tensioactifs non ioniques d’origine végétale (savon de coprah et palme, huile de coprah, colza, bases sucrières…). Lors de leur biodégradation, ils dégagent deux fois moins d’énergie qu’un tensioactif pétrochimique.

Lire également

Article rédigé par Elwina, janvier 2009