Conso durable – Les Français mal notés

En 2008, le consommateur français était classé 12ème sur 14 en matière de vertu environnementale.  Les Français sont en permanence dans le bas du tableau et pire, ils reculent.  Examinons les raisons de cette mauvaise note : pourquoi seuls les Canadiens et les Américains font-ils pire que nous ?

Consommation écologique ; la France recule

En  2009 déjà, le rang français dans le classement international avait reculé à la 15ème place avec une note générale de 48,9 sur 100, devant les Canadiens et les Américains. En 2010, les consommateurs français sont toujours 15èmes, avec des mauvaises notes en matière de logement, de transport et dans une moindre mesure de produits alimentaires.

Logement : de gros efforts à fournir

En matière de logement, les Français n’ont pas amélioré certaines habitudes qui pèsent lourdement sur l’environnement. Conformément à 2009, les consommateurs français continuent à se classer 13e sur le critère Logement. En effet, les Français ont une très forte propension à utiliser le chauffage domestique (97 %) et parmi les plus gros utilisateurs d’eau chaude.

LogementsIls sont très peu à faire la lessive avec de l’eau froide et leur taux d’équipement d’appareils ménagers économes en énergie est plus faible qu’ailleurs. 

Transport : carton rouge !

Concernant le transport, les consommateurs français sont tout près du fond du classement, proches des Australiens, des Canadiens et des Américains et n’ont pas vraiment changé de comportement en la matière ces dernières années. 

  • Les Français ont le 3ème taux d’équipement en véhicule  : nous sommes 83 % à posséder une voiture (ou un utilitaire). Nos concitoyens sont aussi parmi les conducteurs les plus réguliers avec 64 % qui utilisent leur voiture chaque jour.
  • Inversement, ils sont les moins utilisateurs de transports en commun : avec seulement 15 % de personnes qui les empruntent chaque jour, ils en font mieux que les Américains.
  • Seul le fait que les Français sont gros acheteurs de petites voitures compactes (2ème rang) et qu’ils sont 31 % à avoir réussi à réduire leur consommation de carburant en 2009. 

circulation>>>Le train  : un point fort des Français qui parcourent 2 fois plus de km en train que leurs homologues Européens, 1 236 km par habitant et par an contre 766 km en 2002.

Point positif, les consommateurs français ne sont que 12 % à avoir la climatisation chez  eux ; ils sont 62 % à faire des efforts réguliers pour diminuer leur consommation d’eau douce. Par ailleurs,   leur consommation d’électricité verte est passée de 6 à 12 %  depuis 2009. 

Lire la suite

Lire également sur l’environnement