Compléments alimentaires : de quoi parle-t-on ?

Perdre du poids, fortifier les cheveux, ralentir le vieillissement…  les rayons des pharmacies et des grandes surfaces sont envahis de compléments alimentaires. Certains sont tout à fait sérieux et utiles, d’autres plus folkloriques. Qu’est ce qu’un complément alimentaire ? Comment le choisir ?

Rédigé par Consoglobe, le 13 avr 2008, à 14 h 13 min
Compléments alimentaires : de quoi parle-t-on ?

Leur succès est indéniable : de 2000 à 2006, la consommation de complément alimentaire a doublé en France et a encore doublé depuis. Aujourd’hui, 15 à 20 % des Français en consomment, ce qui représente un marché de près d’un milliard d’euros. Mais, avec 350 nouveautés mises sur le marché chaque année, le consommateur s’y perd facilement et les effets de beaucoup de ces « solutions miracles », vendues sans ordonnance, sont remis en question. Alors : efficacité réelle ou nulle ? Bénéfiques ou néfastes ? A qui s’adressent vraiment les compléments alimentaires ?

Une nouvelle législation pour définir les compléments alimentaires

Pour faire face aux fabricants peu scrupuleux ou autres charlatans, un décret « Compléments alimentaires » a été publié en France, transposant la directive européenne établie en 2002 (2002/46/CE) en droit français.

Ce décret clarifie notamment la définition des compléments alimentaires :

  • Des denrées alimentaires commercialisées sous forme de gélules, pastilles, comprimés, ampoules, capsules, tisanes, ou solutions buvables.
  • Leur but est de compléter, d’équilibrer notre régime alimentaire habituel.
  • Les compléments alimentaires constituent une source concentrée de nutriments (vitamines et minéraux) ou d’autres substances ayant un effet nutritionnel ou physiologique (extraits de plantes, fibres, acides gras…).
  • Les compléments alimentaires se distinguent des médicaments car n’ont pas d’effets pharmacologiques permettant de prévenir ou soigner des maladies.

La législation fixe également des règles strictes au niveau de la sécurité et de l’information donnée au consommateur (composition nutritionnelle, dose journalière recommandée, risques en cas de surdosage…).

A qui s’adresse les compléments alimentaires ?

Les compléments alimentaires offrent ainsi la possibilité de contrôler nos apports nutritionnels et de pallier les carences existantes.

Pour promouvoir leurs produits, les fabricants mettent d’ailleurs en avant la moindre richesse de notre alimentation en nutriments due aux bouleversements et contraintes de nos modes de vie. Mais les besoins en nutriments varient selon l’âge, le sexe, l’activité physique et les situations particulières de la vie.

complements-alimentaires-grossesses_hutterstock_190003427

Les femmes enceintes et les personnes agées ont souvent besoin de compléments alimentaires © Pressmaster Shutterstock

Une alimentation variée et équilibrée, telle qu’elle est préconisée par le Programme national nutrition santé (PNNS), suffit normalement à assurer à chacun les apports en vitamines et sels minéraux dont il a besoin.

Les compléments alimentaires s’adressent donc principalement à des personnes exposées à des carences particulières, telles que les femmes enceintes (50 % des femmes enceintes sont carencées en fer), les personnes âgées médicamentées, les sportifs, les malades ou encore les personnes qui suivent des régimes restrictifs (végétarisme strict).

Ils peuvent également combler les déficits probables et être une réponse adaptée lors de périodes délicates à gérer (surmenage, période d’examen, stress, dépression). Sachez que les déficits en micronutriments les plus fréquents sont les déficits en fer, calcium, folates, magnésium et vitamine C.

Attention ! En cas de surdosage, les compléments alimentaires peuvent être dangereux . Mieux vaut demander conseil auprès d’un médecin avant consommation.

Identifier les vitamines et minéraux

Notre organisme contient 22 minéraux. Les principaux sont : calcium, magnésium, fer, cuivre, zinc, sodium, potassium, phosphore, iode, manganèse, sélénium, chrome, molybdène, chlorure.

13 vitamines ont été identifiées à ce jour ; l’organisme sait produire 3 d’entre elles (vitamines A, D et K), les 10 autres ne sont fournies que par l’alimentation (E, B1, B2, PP, B5, B6, B8, B9, B12, C).

 Lire la suite : Comment bien choisir ses compléments alimentaires ?

[Boutique]

Article 2008, mis à jour 2012

Image de bannière – Choisir un compléments alimentaire © Makistock – Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...

Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

Chargement
Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

Informations personnelles

Total du don : 5.00€

En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !



4 commentaires Donnez votre avis
  1. cest tres intéressant comme site a plus nicole

  2. cest tres interessant comme site, je ne savais pas jespere recevoir encore surtout sur les produits alimentaire jai 54ans mes amities

  3. Bonsoir,
    Par hasard j’ai trouvé cet article sur les compléments alimentaires, je reçois régulièrement des articles de ce site “consoglobe”
    Bisous
    Régine

  4. il m’a l’air très bien ce site

Moi aussi je donne mon avis