Commerce équitable : impacts sur la planète

>>> Suite de l’article sur les impacts du commerce équitable sur l’environnement. La transformation des produits équitables est-elle polluante ? Qu’en est-il du traitement des déchets quand le produit est en fin de vie ?

La transformation des produits équitables

Pour les produits manufacturés en Europe comme la transformation du cacao en chocolat, l’étape de transformation entraîne également des impacts environnementaux : consommation d’eau et d’énergie, rejets en eau polluée, déchets, nuisances sonores, pollution atmosphérique…

Les standards du commerce équitable n’imposent rien aux usines de certifications environnementales de type ISO 14001. C’est aussi à ce stade que les choix d’emballages sont réalisés. Il engendre un impact pour la conception des matières plastiques, l’utilisation de pétrole, son raffinage et son acheminement depuis les zones de production.

Production équitableDe ce fait, moins les produits seront emballés, moins leur impact sur l’environnement est négatif. Actuellement, il n’existe là non plus aucune règlementation incitant les organisations de commerce équitable à limiter ou bannir les emballages plastiques.

Au mieux, il est indiqué dans les critères des organisations de commerce équitable qu’une attention doit être accordée à la qualité environnementale des emballages utilisés.

Le traitement des déchets générés par les produits

A cette étape de la filière, on ne peut pas établir de comparaison entre le commerce équitable et le commerce traditionnel car l’utilisation comme le traitement des déchets générés par les produits ne sont pas distingués. C’est la composition du produit et son emballage qui feront la différence.

Plus le produit est emballé, plus il engendre de déchets qui devront être traités. Et plus il est composé de matières synthétiques ou polluantes, plus le traitement des déchets sera complexe.

Vin équitableCette analyse montre que les principales différences, sur le plan écologique, entre le commerce équitable et le commerce conventionnel viennent principalement de la nature des produits vendus dans les circuits du commerce équitable et des modes de production. Mais qu’en est-il du choix des produits importés et de leur nécessité ?

Le café ou encore le cacao équitables ne pouvant être cultivés en Europe, il est nécessaire de les importer. Mais une grande partie de produits importés ne sont pas de première nécessité et leur vente peut donc être remise en question d’un point de vue écologique.

Cependant, dans l’immédiat, ce sont bien les bénéfices économiques et sociaux du commerce équitable qui sont avant tout recherchés, pour la survie des petits producteurs.

Lire également sur le commerce équitable

Articles sur le commerce équitable par Elwina, mai 2010