Comment réussir sa séance d’Art-thérapie (2)

Comment réussir sa séance d'Art-thérapie (2)

L’art-thérapie, encore peu connue, se répand comme technique de soin. Mais si elle est à la portée de tous, elle ne se pratique pas n’importe comment. Voici des conseils pour bien réussir ses séances.

L’enjeu clé de la séance d’art-thérapie : se comprendre

Comprendre ce qui se joue en soi est essentiel pour agir et devenir créateur de sa vie, c’est pourquoi un temps de parole verbal est toujours proposé à chaque séance .

Pour que la thérapie soit efficace l’entière participation du consultant est indispensable, chaque atelier est proposé et donc non imposé. Si l’atelier venait à ne pas convenir au patient pour une raison ou pour une autre, le thérapeute en suggérera un différent jusqu’à ce que cela fasse écho à la personne. La bienveillance du thérapeute et sa réelle écoute seront donc indispensable pour ne pas influencer le choix du patient.

mains-couleurs-art-thérapie

 

Les bénéfices au quotidien de l’art-thérapie

Apprendre à explorer, écouter ses émotions et agir en pleine conscience grâce à la créativité apporte beaucoup de bien être dans le quotidien des personnes ayant expérimenté l’art-thérapie.

  • Beaucoup vous diront qu’elles ont changé leur manières de vivre et appréhendent désormais les difficultés de manière différente et avec plus d’ingéniosité !

Chercher en soi même la ressource intérieure en rapport avec l’épreuve ou la difficulté du moment à affronter, c’est là toute l’importance de nourrir sa créativité d’être à son écoute, car c’est bien cette capacité à créer à imaginer qui font que la vie devient plus joyeuse et plus simple aussi .

Les techniques apprises lors des séances peuvent parfaitement être réalisées ensuite chez soi en autonomie, créant alors une véritable boite à outils thérapeutique et bienveillante toujours à portée de main !art-thérapie-bien-être

Quelques conseils pour une Art thérapie sereine

couleurs-art-thérapieAssurez vous tout d’abord d’être à l’aise avec le thérapeute choisi. Veillez à ce que le professionnel vous propose des ateliers qui vous parlent et qu’il s’agisse bien de propositions et non de” choix imposés. En effet,un travail créatif ne peut se révéler thérapeutique que s’il est consenti.

Un échange  verbal doit pouvoir être accueilli, même si il n’est pas toujours obligatoire, pour que le travail thérapeutique puisse être complet.

Le matériel doit être fourni par le thérapeute sauf supports à portée symbolique , on peut vous demander une boîte , un tissus , des cailloux ou divers accessoires mais pas les ciseaux ,colle ,pinceaux , peinture de base .

Enfin et c’est souvent le sujet tabou , le prix : vérifiez que le tarif corresponde à ce que vous pouvez réellement donner et n’hésitez pas à négocier le prix de vos séances par rapport à vos revenus , cela fait parti des pratiques déontologiques enseignées aux art-thérapeutes.

*

jeveuxtemoigner Animalter s'engage pour la fin des élevages à fourrure en France

Retour à la première partie de l’article

 

Pour aller plus loin, quelques ouvrages de référence sur le sujet :

- “L’Art-thérapie quand inaccessible est toile” de Jean -Pierre ROYAL Editions Doval Collection harmonie de soi .
– “Art- thérapie, l’artiste compagnon de voyage” par Marie-Claude Joulia et Vladimir Mitz  Edition l’Harmatthan
– ” Créativité, le dessin pour libérer la main et l’esprit par Cat Bennett Editions Dangles

Remerciements particuliers à Véronique Hilda-Heim, Art-Thérapeute et coach créatif en Alsace, pour nous avoir ouvert les portes de son univers, en se prêtant avec joie à mon interview pour l’élaboration de cet article. www.art-therapie-ostwald.fr