Bientôt des centrales nucléaires flottantes ?

Bientôt des centrales nucléaires flottantes ?

A première vue, le projet paraît un peu fou et fait hurler les anti-nucléaires. Pourtant, cette idée de construire des centrales nucléaires flottantes sur les océans est partie d’une préoccupation sécuritaire.

Centrale nucléaire flottante anti tsunami et tremblement de terre

L’intérêt de construire une centrale nucléaire sur l’eau à deux intérêts majeurs :

  1. mettre les réacteurs nucléaires à l’abri des tremblements de terre et des tsunamis
  2. approcher les centrales des endroits distants ou inaccessibles

rusatom-nucléaireCe sont les russe de l’entreprise d’Etat russe Rusatom Overseas qui a trouvé l’idée assez séduisante pour s’engager dans le projet. Rusatom, qui a pour vocation l’export de réacteurs nucléaires russes, a signé un accord préalable avec la Chine pour mettre au point ce nouveau type de centrales : des centrales flottantes.

Le Directeur général de Rosatom, Dzhomart Aliev, dans un communiqué, affirme que « les centrales nucléaires pourront fournir une alimentation fiable non seulement à des régions isolées, mais aussi à de grandes installations industrielles, telles que les plates-formes pétrolières.

13 % La production d’électricité d’origine nucléaire représentait 13 % de la production mondiale d’électricité – elle était de 2 518 TWh en 2011,soit 13,5 % du total.

Planetoscope > Production mondiale d’énergie nucléaire

Des réacteurs nucléaires sur l’eau très bientôt

La mise en service est prévue pour 2019 mais les choses pourraient s’accélérer car la Russie semble pousser les feux : avec des Occidentaux qui commencent à regretter sérieusement leur dépendance envers l’énergie russe (gaz), la Russie cherche à se diversifier. Ainsi en mai 2014, une période de 10 ans de négociations a fini par se conclure avec la Chine par un contrat de 400 milliards de dollars de fourniture énergétique.

Le géant russe de l’énergie Gazprom envisagerait, surtout si les choses s”enveniment suite à la crise en Ukraine, d’accélérer le développement de la 1ère centrale flottante, qui serait avancée à 2018. Celle-ci ne serait dans un premier temps qu’une petite centrale nucléaire thermique, qui serait installée à Chukhotka dans la lointaine Russie orientale.

*

Dans la vidéo ci-dessous un ingénieur nous explique, en anglais, les avantages en termes de sécurité d’une centrale nucléaire sur l’eau

La première centrale flottante au monde en 2018 ?

*

Je réagis

Le nucléaire, risque ou solution ?