Etonnant

Le carnaval de Rio voit sa parade en vert !

Le vert sera la couleur prédominante optée par l’édition 2009 du carnaval de Rio. En effet, les écoles de samba de Rio ont souhaité cette année réaliser un carnaval écolo en ayant davantage recours aux matériaux recyclés ou de récupération pour décorer les chars mythiques de leurs magnifiques défilés.

Il y a quelques années, les "carnavalescos", créateurs des défilés au Brésil, souhaitaient déjà effectuer leurs patrons sur informatique dans l’objectif de ne plus gaspiller de papier. Toutefois, il semble que cette nouvelle édition marque l’entrée des carnavals brésiliens dans l’ère de l’écologiquement correct.

"Avant, à chaque fois qu’on changeait un détail du projet, la feuille de papier allait à la poubelle. Avec l’ordinateur, on gagne du temps et on évite de gâcher du papier", a indiqué Roberto Szanieck, responsable de Mangueira dont le défilé exaltera "La formation du peuple brésilien".

L’école Imperio Serrano, la première à défiler sur le fameux "Sambodrome", sur le thème des "Mystères de la mer", mettra en scène un char surmonté d’une pieuvre élaborée à l’aide de plus de 5.000 bouteilles en plastique recyclé.

Selon Walter Honrato, le metteur-en-scène du défilé, ce matériau est très accessible, ce qui se révèle intéressant en cette période de crise mondiale, et cela a permis aux responsables de l’éclairage d’obtenir de bons effets visuels.

 De son côté, l’école Beija-Flor qui souhaite évoquer lors de son défilé la relation de l’humanité avec l’eau depuis 3.000 ans, va privilégier le plastique recyclé pour fabriquer des cocotiers érigés sur le char où l’arrivée des Européens au Brésil sera mise en scène.

Pour éviter le gâchis, plusieurs écoles ont réutilisé les matériaux qui leur restaient du carnaval 2008. D’autres ont fait du troc.

 

"J’avais en réserve beaucoup de matériaux pour les finitions des chars mais les couleurs étaient différentes de ce que je voulais. C’est alors que j’ai découvert que ma collègue d’Imperio Serrano, avait elle aussi des réserves dans les couleurs que je souhaitais et nous les avons échangées", a expliqué dans le quotidien O Globo, Roberto Szanieck.

Ainsi, les dimanche 22 et lundi 23 février 2009 sur le «Sambodrome», au centre de Rio, devant plus de 70.000 spectateurs, douze écoles de samba et leurs milliers de danseurs défileront.

Lire également

Article rédigé par Elwina, février 2009