Cardamome : une épice parfumée reine de la Grèce Antique

Cardamome : une épice parfumée reine de la Grèce Antique

Si on met souvent trop de sel dans la cuisine, les épices restent une solution idéale pour en mettre moins et explorer de nouvelles saveurs. Zoom sur la cardamome, cette épice très ancienne au goût prononcé.

La cardamome, l’épice parfumée chouchou des médecins romains

cardamome-epice-cuisine-beaute-01La cardamome (et non cardamone comme on le lit souvent) est une épice courante, mais on ne la connaît pourtant pas très bien. Dans les pays occidentaux, elle est utilisée pour des usages très spécifiques, dans des pâtisseries pour les fêtes notamment.

Si en France et en Belgique, la cardamome est peu utilisée toute l’année, elle est pourtant la troisième épice du monde, après le safran et la vanille.

etoileLa cardamome est originaire d’Inde et on l’utilisait déjà au 7ème siècle avant Jésus-Christ.

En Europe, elle est particulièrement louée par les médecins grecs et romains, notamment citée par Hippocrate, par Théophraste dans son Histoire des plantes ou encore par le médecin grec Dioscoride. On retrouve sa trace dans Les mille et une nuits, au Moyen-Age et à la Renaissance, et, globalement, l’épice reste depuis reine de la cuisine asiatique.

Une épice intéressante pour la santé

Comme de nombreuses épices, la cardamome possède des propriétés particulièrement intéressantes, qui ont fait son succès dès l’Antiquité.

cardamome-epice-cuisine-beaute-02-banAvant toute chose, c’est un puissant antiseptique, qui sert donc à traiter des infections diverses et notamment prévenir les maux de gorge et aider au traitement des affections respiratoires.

Sur le plan digestif, la cardamome est antiacide et aide à diminuer les maux d’estomac et d’une manière générale à faciliter la digestion. On peut l’utiliser dans des remèdes anti-vomissements.

La cardamome est un stimulant physique et intellectuel, d’où sa réputation aphrodisiaque. A défaut, elle donne en tout cas une bonne haleine.

> Suite : La cardamome en cuisine : des usages multiples