Bouteille de gaz, impact et cycle de vie

Bouteille de gaz, impact et cycle de vie

À l’occasion de son premier rapport “Durable et Responsable”, Butagaz révèle quelques infos sur l’impact environnemental de ses bouteilles de gaz.

Butagaz : eau virtuelle, COV et recyclage

Le secteur du gaz est assez “sensible” sur le plan environnemental. Ressource fossile, dangerosité, difficile d’associer les bouteilles de gaz au domaine environnemental. Qu’en est-il de l’impact de ce produit de consommation nous servant à nous chauffer ou encore à cuisiner ?

Empreinte “eau virtuelle”

Il y a quelques jours avait lieu la Journée mondiale de l’eau. L’occasion pour consoGlobe de vous parler de l’eau virtuelle, notion abstraite dont le principe se rapproche de l’empreinte carbone.

Chez Butagaz, l’eau est utilisée sur plusieurs secteurs d’activité : test des bouteilles lors des contrôles, nettoyage des bouteilles utilisées…

En 2008, Butagaz consommait 118.6L d’eau par tonne de gaz propane ou butane livrée. Une empreinte “eau” qui monte à 133.8L en 2009 avant de descendre à 97.9L en 2010. L’entreprise assure mener sur ses différents sites d’exploitation, diverses actions comme la récupération des eaux d’incendie pour encore diminuer la quantité d’eau nécessaire à l’activité.

Composés Organiques Volatils

Depuis le début de l’année, Butagaz a initié une “démarche bilan carbone” suivant la méthodologie de l’ADEME. Le but, diminuer les émissions de Gaz à effet de serre consécutifs de l’activité de l’entreprise.

Concernant les COV rejetés sur les différents sites de production, ils sont principalement rejetés lors des opérations de conditionnement. Composés de rejets de butane et de propane en majorité, ils sont nocifs pour l’environnement et la santé. En 2009, les émissions totales de COV étaient de 640 tonnes. Ce chiffre passe à 636 en 2010, un niveau stable que Butagaz ne parvient pas pour l’instant à diminuer.

Favoriser le recyclage des bouteilles de gaz

Grâce au principe de consigne, les bouteilles de gaz vidées par les consommateurs sont récupérés et peuvent être réutilisées pendant 30 à 40 ans. La caution versée par le consommateur limite le risque d’abandon et donc le nombre de bouteilles de gaz vides non-inclues dans le système de collecte.

Lorsqu’une bouteille est réformée, elle est traitée par une société spécialisée qui la dégaze, la détériore avant de la recycler. Les bouteilles dans leur ensemble (robinets, valves…) sont en ferraille et laiton. En 2008, Butagaz a recyclé 1357 tonnes de ferraille pour 83.3 tonnes de laiton. En 2009, c’était 84.4t de laiton qui étaient recyclées pour 1599t de ferraille.

Ce chiffre progresse toujours puisqu’en 2010, 1780t de ferrailles ont été recyclées pour 104.6 de laiton. Le recyclage est l’une des priorités de Butagaz.

*

La suite p.2> Empreinte environnementale d’une bouteille de gaz