Bonus-malus : un dispositif plus sévère en 2011

Le bonus-malus automobile visant à favoriser l’achat de modèles
moins gourmands en énergie, se voit connaître quelques modifications
dans le courant de l’année 2011. En effet, tandis que le bonus devrait
coûter 710 millions d’euros
cette année, à la place des 340 millions prévus, les seuils
d’application du procédé vont être réduits de 5g de CO2 par kilomètre.  

Un bonus malus plus exigeant

Les principes du bonus-malus, instaurés le 1er janvier 2008, ont été
pris très au sérieux par les automobilistes, même trop à en croire les
dépenses de l’Etat !

Et pour cause, les véhicules polluants, empoignés par le malus, ont eu deux fois moins de succès que prévu l’an dernier (8,8 % des ventes au lieu de 17 %), pendant que les voitures permettant d’accéder au bonus ont affiché 55,5 % des ventes (au lieu des 40 % prévus). Des prévisions erronées dont l’Etat va payer les frais…

voiture

De ce fait, pour assurer le financement du dispositif jusqu’à la fin
de l’année, un décret d’avance a été analysé par la commission des
Finances de l’Assemblée pour disposer d’une rallonge de 370 millions d’euros.

Ainsi, la réduction des aides depuis le 1er janvier (de 700 à 500
euros pour les véhicules consommant moins de 115g de CO2 par
kilomètre) n’a donc pas été suffisant pour réduire la facture pour
l’Etat. Quant au malus, il devrait rapporter au mieux 200 millions
d’euros.

Bilan : le déficit annuel pour l’Etat du bonus-malus devrait s’élever à 500 millions d’euros

5g pour faire la différence

Pour réduire cette facture salée d’ici l’an prochain, le
gouvernement réduira les seuils d’application du bonus et du malus de 5g, à partir du 1er janvier 2011. Concrètement, le malus de 750
euros,
par exemple, s’appliquera pour tous les véhicules consommant
plus de 156g de CO2 au kilomètre, au lieu de 161g actuellement.

argent

Par ailleurs, la prime à la casse, estimée à 500 euros depuis le 1er juillet, disparaîtra à la fin de l’année.

En revanche, le gouvernement ne réduira pas le montant du bonus en
valeur absolue, qui peut atteindre 5 000 euros pour les véhicules les
plus écologiques (véhicules émettant moins de 60 g/km de CO2 ou les voitures électriques)…

A noter

Vous vous êtes enfin décidé à changer de voiture, de moto ou de vélo,
ou vous souhaitez tout simplement vous en débarrasser ? Dépêchez-vous
de satisfaire votre envie en utilisant les services pratiques et gratuits de consoGlobe !

Je réagis

Lire également sur le transport durable