Du Biocarburant et des voitures hybrides

Les propriétaires de moteur à diesel peuvent ajouter 10 % d’huile de salade dans leur réservoir : cela fonctionne avec les moteurs modernes (Hdi entres autres) et coûte moins de 70cents par litre… Selon votre moteur, on peut mélanger jusqu’à 30 % sans modifications techniques. Reste juste à trouver une pompe…

Vous avez dit Flex-Fuel ?
Les véhicules “flex-fuel” fonctionnent à la fois à l’essence et à l’éthanol. Ford commercialise des voitures flex-fuel en France par exemple.

GPL

Le gaz de pétrole liquéfié est un mélange d’hydrocarbures légers qui sont à l’état liquide. Le mélange est issu du process de raffinage du pétrole et du traitement du gaz naturel. Le GPL pollue moins que le pétrole.

Seul hic : ces réserves sont assez limitées elles aussi. L’achat d’un véhicule GPL permet de bénéficier d’un crédit d’impôt de 2000€, à la condition que la voiture émette moins de 200gr de CO2 au km. Le crédit d’impôt est de 3000 € si l’achat permet de mettre un véhicule de plus de 7 ans à la casse.

Super Bio-éthanol E85 : un carburant composé à 85 % d’éthanol et 15 % d’essence sans plomb.

Les voitures Hybrides

La Toyota Prius a été la voiture qui a popularisé ce mode de propulsion, qui utilise à la fois l’électricité produite par un ou des moteurs d’appoints et l’énergie produite par l’essence dans le moteur à explosion. Aujourd’hui, de nombreux constructeurs se penchent sérieusement sur l’hybride et lancent des modèles.

L’avancement de l’hybride

Toyota a vendu 250 000 Prius. Le cabinet Booz Hamilton estime que 20 % des voitures vendues en 2015 seront hybrides aux USA.