Bien choisir et utiliser son congélateur

Bien choisir et utiliser son congélateur

Avec la horde de congélateurs disponibles sur le marché, pas toujours évident de s’y repérer ! Et une fois le choix opéré, il est nécessaire de bien savoir l’utiliser pour s’en servir au mieux. Alors, sur quels critères sélectionner son congélateur ? Comment choisir entre froid ventilé ou statique, classe énergétique etc. ? Nous vous donnons les clés pour vous y retrouver !

Les différents critères de choix d’un congélateur peuvent parfois être compliqués !

Coffre ou armoire, froid ventilé ou statique, classe énergétique, classe climatique ou encore capacité sont peut-être des termes qui vous sont familiers si vous avez déjà acheté un congélateur. Mais savez-vous ce qui se cache derrière chacune de ces appellations ?

Congélateur : coffre ou armoire ?

Congélateur coffre vs armoireUn des premiers choix à opérer concerne la forme de votre congélateur : coffre ou armoire.

Le congélateur coffre occupe plus d’espace au sol (environ 1,50 m). Il est plutôt réservé aux personnes qui vivent en maison individuelle et qui disposent de préférence, d’une cave ou d’un cellier où le situer.

En revanche, le congélateur armoire est plus étroit (en moyenne 60 cm) et peut s’installer partout.

fleche-Bien choisir et utiliser son congélateurQuestion confort : vous devez vous agenouiller pour ouvrir les tiroirs du bas pour un modèle armoire ou vous pencher pour retirer les denrées stockées dans le coffre. Testez donc en magasin celui qui vous convient le mieux.

Congélateur : froid ventilé ou froid statique ?

Froid ventilé

Froid ventilé

C’est certainement la question qui vient en 2ème position : quel type de froid pour votre congélateur ? car sa fonction première est bien de conserver vos aliments !

Le froid ventilé, également nommé « no frost » a plutôt le vent en poupe ces derniers temps. Et pour cause, il supprime la corvée de dégivrage.

En revanche, revers de médaille : il consomme souvent un peu plus d’électricité.Le froid statique, quant à lui, est le plus classique et le plus répandu. A savoir que contrairement au froid ventilé, il nécessite un dégivrage naturel.

 

Congélateur : quelle classe énergétique choisir ?

Classe énergétiqueLa classe énergétique permet de connaître l’efficacité énergétique de l’appareil.

Cela est déterminé par l’étiquette énergie qui lui est accolée. Ce dispositif d’étiquetage aide donc le consommateur à mieux choisir son produit en fonction de certains critères environnementaux.

La classe énergétique s’échelonne du A (la plus économe) à G (la plus gourmande). Elle se calcule en fonction du volume utile de l’appareil et de sa consommation électrique. A noter que depuis 2004, 2 nouvelles classes d’appareils ont été introduites : A+ et A++.

A noter que le congélateur représente 1/5 de la facture d’électricité d’un ménage.

Congélateur : quelle classe climatique privilégier ?

Classes climatiquesLa classe climatique indique les températures ambiantes dans lesquelles l’appareil fonctionne correctement.

Selon l’endroit où vous vivez (nord ou sud) et où vous placez l’appareil (pièce chauffée ou pas), vous devez veiller à ce détail.

Il existe 4 classes climatiques :
SN : de 10 à 32°C,
N : de 16 à 32°C,
ST : de 18 à 38°C,
T : de 18 à 43°C.

A noter que parfois les fabricants mixent parfois plusieurs classes, par exemple N/ST : dans ce cas, l’appareil est supposé être adapté à des températures variant de 16 à 38°C.

Congélateur : pour quelle capacité opter ?

Congélateur 4Tout dépend de la composition familiale de votre foyer. Il est conseillé de choisir une capacité inférieure à 150 litres pour une personne seule, 150 à 250 litres pour 2 à 3 personnes et une capacité supérieure à 250 litres pour une famille de 4 personnes.

Bien entendu, ce choix dépend également de vos habitudes alimentaires, qui influeront sur le volume dont vous avez besoin.

Et cela, selon que vous congelez ou non des légumes du potager, des fruits de votre verger, que vous chassiez ou pêchiez etc.

Congélateur : les autres critères

Flocon congélateurIl y a d’autres critères qui peuvent entrer en ligne de compte pour choisir un congélateur. L’autonomie par exemple.

L’autonomie représente le nombre d’heures durant lesquelles le congélateur conserve une température permettant de conserver les denrées congelées. Une option qui peut servir en cas de coupure ou de panne, évitant aux aliments de subir une décongélation.

L’autonomie varie de 10 heures à plus de 4 jours pour les modèles les mieux isolés (qui sont pour la plupart des congélateurs coffres).

fleche-Bien choisir et utiliser son congélateurLes alarmes, visuelles ou sonores, préviennent l’utilisateur lorsque la température remonte par incident. Elles peuvent par exemple l’avertir quand la porte du congélateur est mal fermée ou l’alerter lorsque le courant se coupe. Des fonctions qui se voient améliorées de jour en jour, grâce à l’innovation.