Protégez votre bébé, habitez une ville verte

Protégez votre bébé, habitez une ville verte

Un environnement très vert est plus agréable à l’oeil et pour les poumons, mais la végétation aurait également d’autres conséquences. En l’occurrence, la santé des enfants à naître.

La ville verte aide la santé du foetus et des bébés

C’est le résultat d’une recherche de l’université Colombie-Britannique à Vancouver (Canada). Les chercheurs ont publié les résultats de leur étude en septembre 2014 dans la revue Environmental Health Perspective1. Leurs travaux montrent que le quota de “vert” aux environs joue sur la santé des bébés.

Ainsi la santé de la mère et la santé de l’enfant est directement liée, selon l’étude, au niveau de végétation dans leur environnement.

enfant-parc-quartier-vert-durable-bebe-sante-02

Des bébés nés à terme

Être en bonne santé au milieu de la nature semble plutôt une évidence mais l’étude va plus loin que ce simple constat. Les auteurs de l’étude ont examiné le cas de 64.705 enfants, tous nés à Vancouver entre 1999 et 2002.

Ils ont examiné l’indice du taux de végétation des zones urbaines, et ont examiné en parallèle d’autres caractéristiques de l’environnement afin de différencier la bonne qualité de vie globale et l’influence réelle des espaces verts. Lorsque le taux de végétation augmentait de 0,1, le bébé pesait en moyenne 20,6g de plus et avait moins de risque de naître prématurément.

enfant-parc-quartier-vert-durable-bebe-sante-01

L’étude a également cherché à examiner le revenu moyen des mères. Si les mères les plus aisées vivaient plus couramment statistiquement dans les quartiers les plus verts, les mères les moins aisées vivant dans des endroits verts bénéficiaient des mêmes avantages sur la santé que les autres. Reste que l’accès est plus restreint et que cela remet en question les politiques de logement.

*

Je réagis

Lisez également sur la santé des bébés et enfants :

Source : (1) Risks and Benefits of Green Spaces for Children : A Cross-Sectional Study of Associations with Sedentary Behavior, Obesity, Asthma, and Allergy, Environmental Health Perspective, 2014.